La 1ère édition du salon Maghreb Mobile Expo 2018 se tiendra du 21 au 23 février

Maghreb Mobile Expo 2018

«La 1ère édition du salon Maghreb Mobile Expo 2018 dédié à la technologie mobile, se tiendra du 21 au 23 février prochain au Palais de la Culture Moufdi Zakaria, avec la participation d’une dizaine de  pays, et plus de cinquante exposants spécialisés dans les nouvelles technologies», a déclaré M. Said Benmesbah, Directeur Général de Be Smart, dans un communiqué.

ooredoo switch

Placé sous le thème «tous connectés pour innover », plusieurs du secteurs prendront part à cette première édition. En effet, les opérateurs téléphoniques, les fabricants de Smartphones, les représentants de marques, Start-up, les business angels, les banques et les assurances, les universités et les instituts spécialisés, les incubateurs et les associations d’étudiants sont conviés à cet événement international.

M. Benmesbah a indiqué que « l’économie numérique sous toutes ses formes est une priorité pour le développement de l’Algérie, les opérateurs économiques algériens dans le secteur de la téléphonie mobile et les services annexes fournis sont de très hautes qualité et peuvent aisément être exporté », poursuivant « Maghreb Mobile Expo 2018 est un carrefour incontournable qui crée une dynamique entre les différents intervenants, facilite l’échange et le partenariat au niveau maghrébin et européen, encourage la promotion des produits made in Algeria, ainsi que les nouveaux talents créant ainsi un canal de transfert de technologie».

En marge du salon, des conférences, aminées par des experts et des chefs d’entreprises, seront organisées autour d’événements d’actualité : M-Finance, M-Marketing, M-Learning, M-Cloud, M-Collaboration, M-Security, transformation numérique et l’internet des objets (Internet of Things), ainsi que des workshops, sans oublier un programme de concours dédié aux start-up, clubs scientifiques et développeurs pour récompenser les meilleurs d’entre eux.

KIA RIO

Ce salon est organisé en collaboration avec le ministère de la Poste, des Télécommunications, des technologies et du Numérique et avec le soutien de l’Agence nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques l’ANPT.

EFTG