Homeénergie17,5 milliards de DA, pour la conversion de 500 000 véhicules au...

17,5 milliards de DA, pour la conversion de 500 000 véhicules au GPL/c, d’ici 2021

« Notre contexte aujourd’hui est marqué par une diésélisation accrue du parc automobile, ce qui a eu pour conséquence, une importation massive de ce carburant pour satisfaire une demande qui s’accroît de manière exponentielle engendrant ainsi des pertes financières considérables aussi bien pour la compagnie Sonatrach que pour le Trésor public. Le secteur des transports représente aujourd’hui plus de 41% de la consommation de l’énergie finale. C’est l’un des secteurs le plus énergivores à côté du bâtiment et de l’industrie » a déclaré ce mardi M. Mohamed Salah Bouzeriba, DG de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE), lors d’une conférence sur le lancement du programme dédié à la conversion des véhicules au GPL carburant et les perspectives de son développement aux horizons 2021 et 2030.

Et d’ajouter «  C’est aussi un secteur qui dépend à 96% des hydrocarbures liquides. Le GPL/carburant ne représente qu’une infime partie soit 15% de la production globale de GPL », Il a ajouté que « nous constatons et avec beaucoup de satisfaction un regain d’intérêt pour le GPL/c qui s’est traduit ces deux dernières années par la conversion de plus de 100.000 véhicules, ramenant ainsi le parc de véhicules roulant au GPL/c à fin 2017 à près de 325.000 unités ».

M. Bouzeriba a rappelé que cette  journée s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique du secteur du transport qui vise à promouvoir les carburants les moins polluants et les plus disponibles en particulier le GPL/c en lui donnant la place qui lui revient dans la consommation des carburants », ajoutant c’est pourquoi le programme national de maîtrise de l’énergie prévoit, entre autres objectifs, d’appuyer le développement actuel du GPL/c. Il est prévu, à cet effet, la conversion de 500.000 véhicules essence à horizon 2021 et plus de 1,1 millions de véhicules à l’horizon 2030 ».

Il a souligné la volonté politique clairement affichée les pouvoirs publics pour la généralisation de l’utilisation de ce carburant propre. Ainsi, le soutien financier apporté par les pouvoirs publics avoisine les 10 milliards de DA pour les deux années 2017 et 2018 pour les trois secteurs bâtiments, transport et industrie.

Cette conférence a été marquée par l’intervention de M. Houghlaoune Samir, directeur de la division régulation économique à l’autorité de régulation des hydrocarbures, portant sur les perspectives de développement du GPL/c, en indiquant que «la consommation du GPL/c a atteint 450.000 tonnes en 2017, soit une hausse de 28% par rapport à l’année 2018. La part du GPL/c dans le mix carburants est de 3% ».


Lire plus: Problématique de la maitrise de la consommation des carburants & développement du GPL en Algérie


Il a rappelé que « 60.000 véhicules ont été convertis au GPL/c en 2017, dont 17.000 par Naftal, contre 43.000 véhicules en 2016 », ajoutant sur un parc de véhicules essence estimé à 3,2 millions d’unités, le nombre de véhicules disposant d’un kit GPL/c est de 325.000, soit un taux de conversion du parc essence de 10% ».

Il a précisé que « le coût de la conversiond’un véhicule au GPL carburant est compris entre 60.000 DA et 70.000 DA et le délai d’amortissement est estimé à 13 mois maximumet sur un total de 2.446 stations-service, le nombre de stations qui assurent la vente du GPL/c est de 750, soit un taux de 31% », poursuivant « l’investissement pour un point de vente GPL/c est estimé à 10 millions de DA ».

S’agissant de la consommation du GPL/c, M. Houghlaoune a souligné que «  la consommation devrait passer de 450.000 tonnes en 2017 à 1,15 millions de tonnes en 2021 et les 500.000 véhicules à convertir au GPL/c vont permettre un gain de consommation des essences de 1,82 million de tonnes sur la période 2018-2021, et 8,8 millions de tonnes sur la période 2018-2030 ».

Selon le conférencier, « il existe 104 installateurs de kit GPL/c sur le marché national, avec 152 centres de conversion, et la capacité nationale de conversion au GPL/c  est de 115.000 véhicules/an, soit 370 véhicules/jour », ajoutant « le financement de 500.000 kits GPL/c sur la période 2018-2021 est de 17,5 milliards de DA ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine