Tem:tem offre un revenu minimum garanti de 35 000 DA pour ces chauffeurs

tem:tem

« Tous les algériens et toutes les algériennes ayant obtenu leur permis de conduire depuis plus de deux ans peuvent dès à présent prétendre à un revenu minimum garanti de 35 000 DA par mois en travaillant en tant que chauffeur privé tem:tem », a annoncé l’entreprise dans un communiqué.

L’entreprise a précisé que « l’ambition de tem:tem est double, dans la mesure où elle consiste à offrir un mode de transport efficace pour faciliter le déplacement des algériens, et créer des emplois pour le plus grand nombre, sans condition de diplômes, sur le seul critère du mérite », selon la même source.

L’entreprise a rappelé, dans le même communiqué, qu’« avec le revenu minimum garanti (RMG), les chauffeurs privés tem:tem ont l’assurance de gagner un minimum de 35 000 DA par mois, dans la mesure où ils sont disponibles durant les heures de pointes », poursuivant «pour les chauffeurs privés réalisant le plus de courses, les revenus générés dépasseront les 100 000 da par mois ».

Ainsi, toutes les personnes souhaitant travailler comme chauffeur privé, pourront présenter leur candidature, ils sont invités à se connecter sur le site de l’application tem:tem, http://temtem.taxi/devenir-chauffeur.

Pour rappel, tem:tem est une application et un site web de chauffeurs privés. L’ambition de l’entreprise est « de révolutionner les déplacements des algériens en leur proposant un service de qualité (réservation de courses dans l’immédiat ou à l’avance, suivi du chauffeur en temps réel, facture automatisée) à un prix accessible au plus grand nombre », a précisé tem:tem dans le même communiqué.

MDI Alger

L’entreprise a souligné que «dans le cadre de son développement, tem:tem prévoit de recruter 30 000 chauffeurs sur 5 ans, devenant ainsi un acteur économique majeur en Algérie », selon le communiqué.

Bessa, Résidence la Pinède