CASNOS : 70 milliards de DA de cotisations en 2017

cotisations des adhérents de la CASNOS

« Les cotisations des adhérents de la CASNOS sont de 66,7 milliards de DA en 2017 et l’échéancier de paiement accordé que nous considérons comme des cotisations est de 3,3 milliards de DA, ce qui nous fait 70 milliards de DA de recettes, soit 60,2% par rapport à l’année 2015 qui est une année de référence » a déclaré je lundi M. Acheuk Youcef Chawki, Directeur Général de la Caisse national de la Sécurité sociale des non-salariés (CASNOS), lors d’une conférence de presse organisée au forum économique du quotidien El Moudjahid.

Il a ajouté que « le nombre de cotisants est de 891.809 pour l’année 2017. Le nombre de nouveaux immatriculés est de 131.340 qui se sont inscrits, ce qui indique que la notion ou la culture de la sécurité sociale pour les non-salariés est en train de s’installer ».

S’agissant de l’encours, à savoir les non-salariés qui cotisent pour l’année, M. Chawki a indiqué qu’«en 2017, il était de 54 milliards de DA, alors qu’il était de 32,9 milliards de DA en 2015’ ce qui montre une progression constante ».

Il a précis que « les dépenses globales de la CASNOS pou l’année dernière s’élevaient à 52 milliards de DA », ajoutant «le taux d’évolution de l’encours de 2017 par rapport à l’année 2015 a augmenté de plus 66% ».

M. Chawki a rappelé que « le nombre d’affilés actifs est de 1.702.038. L’âge moyen des cotisants s’est stabilisé à 44 ans », poursuivant « le rapport entre cotisants et retraités est de 4,1 alors qu’il était en 2010 de 2,7 ».

À ce propos, il a souligné qu’ « un système n’est viable que quand on se rapproche de cinq cotisants pour un retraité », donnant l’exemple de « la Caisse nationale des Retraites (CNR), qui a 1,1 cotisants pour un retraité, c’est pourquoi elle est en difficulté ».

S’agissant de l’apurement des dettes, M. Chawki a rappelé que « la CASNOS s’est endettée, parce que la CNAS payait pour nous les forfaits hospitaliers, les transferts pour les soins à l’étranger. Nous n’avons plus de dettes et nous avons apuré nos dettes avec la CNAS et les autres départements ministériels et pour l’année 2017, nous avons payé 34 milliards de DA de dettes ».

Il a rappelé que « la CASNOS a placé 20 milliards de DA dans l’emprunt obligataire qui nous donne chaque année de quoi payer nos dépenses de fonctionnement », ajoutant « nous avons aujourd’hui 243 structures ».

Il a indiqué que « 75% des cotisants ont moins de 50 ans et les départs à la retraite s’étalent sur les âgés 65, 66, 67ans ». Il justifie ces départs à la retraite à 65 ans pour les non-salariés, en expliquant que ces derniers « commencent à travailler tardivement ».

Concernant le potentiel des non-salariés, M. Chawki a rappelé que « sur les 2.954.885 de non-salariés potentiels, 1.702.038 sont affilés et 48% des non-salariés affilés ne cotisent », ajoutant « 89% des cotisants sont en train de cotisés au minimum légal de 32.400 DA par année qui correspond à 216.000 DA en assiette de cotisations. La moitié de ce minimum légal, soit 16.200 DA est affectée à la retraite et l’autre moitié à l’assurance sociale ».

MDI Alger

Concernant le contrôle, M. Chawki a précisé que « le nombre des contrôleurs était en 2017 de 430 contrôleurs dont l’objectif est de lutter contre le défaut d’affiliation, le défaut de paiement et la sous déclaration ».

Bessa, Résidence la Pinède