2000 camions et 500 bus, seront produits dans le cadre d’un partenariat entre Maz Production et la SNVI

Maz Production et la SNVI

En attendant la liste finale désignant les marques qui seront autorisées à lancer leurs projets d’assemblage de vehicules et de camions, un nouveau partenariat se confirme, entre l’opérateur biélorusse pour la production de camions, Maz Production et la société nationale, SNVI.

Il va sans dire que ce partenariat , signé en octobre passé,  représente une énorme opportunité pour la société nationale, qui souffre d’une situation financière très complexe depuis des années, et traine un handicap de payement de salaires de 7000 travailleurs, de se redresser. Et ce,  en plus du fait que  cette tentative contribuera à redonner une deuxième vie à l’ex- SONACOME,  sans pour cela recourir à sa privatisation. A cet effet, il est prévu la récupération et l’utilisation dans le cadre de ce partenariat, de 2000 carrosseries de véhicules entreposés depuis des mois au sein de la société publique. Ceci étant, le dossier de ce projet  est au niveau du ministère de l’industrie et n’attend que l’autorisation d’exploitation.

Par ailleurs, l’autre atout de ce partenariat, réside dans le fait qu’il viendra  enrichir le tissu industriel et sera implanté dans la région de Ain Oussara, avec une capacité de production de 2000 camions et 500 bus, dans une première étape qui sera entamé sur le site de SNVI à Rouïba.

A cela s’ajoutera, la signature de différentes conventions avec des sous-traitants algériens issus du domaine public, pur la fabrication du moteur à Constantine, et dans plusieurs wilayas du pays, pour l’approvisionnement en pièces détachés, électriques, plastiques, mécaniques, en verre, et les sièges.et ce dans le but d’assurer un taux d’intégration de 34% la première année, et un passage à 60 % dans une durée cinq ans.

En outre, il faut mentionner que le projet bénéficiera du transfert de technologie de la marque Maz Production, connu à travers le monde, dans le domaine de fabrication de vehicules lourds. Comme, il héritera de l’expérience de 30 ans, des anciens cadres de la SNVI.

Colloque MDI