Stratégie nationale à l’export : Le 2ème atelier aura lieu les 29 et 30 janvier

port de Mostaganem

Le Ministère du Commerce organise en collaboration avec le Centre de Commerce International (CCI)- Genève, le 2ème atelier de consultation des acteurs de la stratégie nationale à l’export (SNE), et ce les 29 et 30 janvier à Alger. Pour rappel, le premier atelier de consultation des acteurs de la stratégie nationale de l’exportation a eu lieu en octobre 2017.

Les participants ont conclu que malgré le recul des exportations notamment des hydrocarbures, l’économie algérienne présente des résultats solides, qui se traduisent par un taux de croissance du PIB positif de 3.7% en 2017.  Les prévisions pour l’ensemble de 2017 prévoient une croissance de 2.4%, en baisse par rapport à 3,4% en 2016. Il est attendu à un ralentissement supplémentaire à seulement 1,8% en 2018.

Par ailleurs il a été relevé que l’économie algérienne présente une position extérieure compliqué. Depuis 2009, l’Algérie connaît une chute des IDE, passant de 2,5 milliard USD à une sortie nette de plus de 500 millions USD en 2015. Les transferts des migrants connaissent une légère augmentation depuis 2013. L’Aide nette reçue a diminué progressivement depuis 2008.

Les prévisions d’inflation pour l’Algérie pour les années à venir sont plus optimistes, ont estimé les participants à cet atelier, que pour l’ensemble de la région. La sévère dépréciation du dinar n’a pas provoqué une hausse des exportations. Chiffres à l’appui : les exportations de services augmentent de manière continue.

MDI Alger

Elles ont augmenté de 117% entre 2005 et 2014 tandis que les importations de services ont connu une croissance de 175%. Cela a conduit à une balance commerciale des services déficitaire, selon les participants. Les services commerciaux sont quant à eux en nette progression. La haute concentration en hydrocarbures est le principal enjeu des exportations mais l’Algérie partage cette difficulté avec de nombreux pays.

Bessa, Résidence la Pinède