Nouvelles conditions pour l’importation des produits laitiers

importation de produits laitiers

Dorénavant, l’importation de produits laitiers est soumise à de nouvelles conditions. En effet, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche vient de mettre en place de nouvelles conditions pour l’importation de produits laitiers en Algérie.

Les importateurs de produits laitiers sont désormais soumis au dépôt d’un dossier de base, préalable à la demande de dérogation sanitaire à l’importation, et valable pour toute l’année 2018.

Le dossier en question doit comporter les prévisions d’importation pour l’année 2018 précisant les quantités trimestrielles, une facture pro forma de référence des produits à importer ; un extrait de rôle apuré datant de moins de 3 mois (de l’importateur) et un bail de location, ou un acte de propriété, pour les locaux de stockage ou de transformation valable au moins durant la validité de la dérogation sanitaire à l’importation.

Quant à la demande de dérogation sanitaire à l’importation, elle devra être renouvelée chaque trimestre, et pour laquelle l’opérateur devra fournir une facture pro forma de chaque denrée à importer ; un certificat d’hygiène et de salubrité du lieu de stockage daté de moins de 15 jours et une copie de l’agrément sanitaire du lieu de stockage.

Enfin, il est précisé que la dérogation sanitaire à l’importation de produits laitiers couvrira 3 mois au maximum, et ne sera renouvelée que si les quantités programmées ont bien été importées. Les quantités prévues et non importées ne peuvent être reportées au trimestre suivant.

Il faut savoir que les besoins algériens en lait et produits laitiers sont considérables car avec une consommation moyenne de 110 litres de lait par habitant et par an, l’Algérie est le plus important consommateur de lait dans le Maghreb. La consommation nationale s’élève à environ 3 milliards de litres de lait par an.

C’est donc près d’un milliard de litres de lait qui est ainsi importé chaque année, majoritairement sous forme de poudre de lait. Les produits laitiers représentent quant à eux le second poste dans les importations annuelles de produits agroalimentaires.

MDI School