Air Algérie : Un déficit estimé à 11 milliards DA en 2017

Covid-19 : Air Algérie a subi une perte de 2,9 milliards $ entre avril et juin

La compagnie aérienne nationale Air Algérie est en situation financière très difficile et cela est prouvé par son déficit qui s’élevait à fin 2017 à 11 milliards de Dinars.

En effet, c’est le Ministre des Travaux Publics et des Transports Abdelghani Zaalane qui l’a affirmé dimanche dernier devant la commission des finances de l’APN en avouant que «la situation financière de la compagnie aérienne nationale est difficile», en ajoutant qu’«elle était en déficit fin 2017 estimé à 11 milliards DA», avant d’exclure par la même occasion «une privatisation de la compagnie». 

A noter, la situation du pavillon national est de plus en plus critique, sachant que, les travailleurs d’Air Algérie multiplient les mouvements de protestation et les grèves pour demander l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles.

En plus de ça, la compagnie aérienne nationale a été pénalisée mout fois ces dernières semaines, notamment avec les sanctions de l’autorité de l’aviation chinoise consistant en l’interdiction à Air Algérie de nouvelles dessertes vers la Chine en raison de mauvaises performances. Et également, la dernière interception d’un avion de la compagnie nationale par un avion de l’armée française.

Et pour rappel, le PDG d’Air Algérie Bakhouche Alleche avait, en novembre dernier, tiré la sonnette d’alarme quant à la situation difficile de la compagnie aérienne, allant même à dire qu’elle était au bord de la faillite. Il avait également confié que, l’entreprise emploie un personnel en surnombre, le favoritisme et e népotisme dans le recrutement au détriment de la compétence.

MDI School