AXA Assurance Algérie augmente son capital social de 1250 millions de DA

AXA Assurances Algérie Vie

AXA Assurance Algérie Vie a annoncé l’augmentation de son capital social à hauteur de 1250 millions de DA, faisant passer son capital à 2550 millions de DA.

KIA RIO

 « Cette étape importante témoigne de la confiance de nos actionnaires et va nous permettre d’accélérer notre stratégie de développement en Algérie. AXA Algérie s’est engagée dans une transformation d’envergure qui nous permettra de passer d’un rôle de payeur d’indemnités d’assurance à celui de partenaire de nos clients », a déclaré M. Pierre Vasserot, Président Directeur Général d’AXA Algérie, lors d’une conférence de presse organisée ce mercredi au nouveau siège social, situé au Val d’Hydra à Alger.

Il a indiqué que « dans un contexte difficile,  AXA Algérie a su se démarquer de ses concurrents, avec une croissance de plus de 30% avec 134 milliards de DA en estimant atteindre 6,3% de parts de marché d’ici 2020 en réalisant environ 143 milliards de DA, dans un marché difficile et sans faire de guerre des prix. On ira jamais sur la partie du dumping tarifaire et nous cherchons de nouvelles niches pour notre croissance».

Vasserot a indiqué que « nous avons mis l’accent, notamment dans toutes nos agences, sur le fait de retenir nos clients en travaillant sur la qualité de service, et le taux de rétention de nos clients a augmenté de 20% », ajoutant « cela nous a permis, dans un contexte très difficile, sans importation de véhicules, de préserver le chiffre d’affaires et même de le croitre, notamment dans l’assurance dommages de 10% ».

Sachant que les comptes de la compagnie ne seront clôturés qu’en avril prochain, M. Vasserot a précisé que «nous aurons une part de marché de 4% qui permettrait à AXA Algérie de passer de la 9èmeplace à la 7ème place. Notre ambition est d’être en 2020 au moins à 10% de parts de marché ».

Il a rappelé que « AXA Algérie a choisi d’emblée de se positionner sur tous les produits et tous les canaux de distribution. Nous n’avons pas cherché une niche pour nous développer. Nous avons aujourd’hui 68 agences-salariées qui sont  réparties dans 26 Wilayas, avec l’objectif de progresser de 4 à 5 agences chaque année », poursuivant « les agences-salariées sont positionnées particulièrement sur le risque des particuliers. Nous travaillons sur le développement d’un réseau d’agents indépendants qui seront positionnés sur le risque professionnel et entreprises ».

A ce propos, M. Vasserot a indiqué que « nous avons travaillé sur la cartographie de l’Algérie pour identifier les zones industrielles et nous avons listé 11 zones prioritaires, où nous allons recruter des agents généraux d’assurance ».

Il a souligné que « AXA Algérie a aussi la chance d’avoir signé des accords de partenariat avec les constructeurs automobiles, tels que Renault, Peugeot, Citroën et Sovac », ajoutant « nous allons continuer à approcher les autres acteurs majeurs, notamment ceux de la bancassurance er les banques privées. Plus récemment, nous avons passé un accord en 2017 avec la Caisse Populaire d’Algérie, nous sommes toujours en phase pilote, et nous devrions lancer des produits d’ici février ».

Concernant la formation des salariés d’AXA Algérie, M. Vasserot a rappelé que « AXA a mis l’accent sur la formation, et en 2017 nous avons doublé de nombre d’heures de formation, avec plus de 10.000 heures de formation ».