Emmanuel Macron en Chine pour relancer la bataille pour le climat

la bataille climatique

Le président français Emmanuel Macron a proposé lundi à la Chine de « relancer la bataille climatique » et de « préparer un rehaussement de nos engagements » contre le réchauffement lors de la prochaine COP 24 prévue en Pologne à la fin de l’année.

KIA RIO

Evoquant la nécessité d’un co-leadership franco-chinois dans ce domaine, il a annoncé pour 2018-2019 l’organisation d’une « année franco-chinoise de la transition écologique », dans un discours au premier jour de sa visite d’Etat en Chine. « Je reviendrai au moins une fois par an en Chine », a promis Emmanuel Macron lundi à Xian, au premier jour de sa visite dans ce pays, « car c’est la condition pour que notre relation entre dans une ère nouvelle ».

L’économie occupera une place importante dans cette visite. Pas moins d’une cinquantaine de dirigeants d’entreprises françaises seront du voyage. Une cinquantaine d’accords dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et des services seront signés. La commande d’une centaine d’Airbus est également attendue.

A travers ces accords, la France cherche à combler le déficit commercial vis à vis de la Chine qui s’élève à environ 30 milliards d’euros.Toujours sur le plan économique, le vice-président du comité France-Chine, Jean-Pierre Raffarin, espère que ce voyage présidentiel sera également l’occasion de discuter des « nouvelles routes de la soie », un vaste projet de Pékin pour relier la Chine au monde via de nouvelles infrastructures.

Afp