HomeActualitéNationalFonds de pension alimentaire des femmes divorcées : 7,7 milliards de dinars...

Fonds de pension alimentaire des femmes divorcées : 7,7 milliards de dinars versés en 2017

L’Etat a versé au cours de l’année 2017 un montant de 7,7 milliards de dinars pour le Fonds de pension alimentaire au profit des femmes divorcées, a révélé le ministre de la justice, garde des sceaux, Tayeb Louh lors de son dernier passage au conseil de la nation.

Ce montant a fortement augmenté, comparé à celui de l’année  2016, qui n’a été que de 1,7 milliards de dinars. Depuis sa création en 2015, ce fonds a permis la prise en charge de 913 femmes et 1867 enfants qui ont bénéficié de versements des redevances financières.

Ce fonds, crée suite à la décision du président de la République, en 2014, offre ainsi une véritable bouffée d’oxygène pour les femmes divorcées qui ne perçoivent pas de pensions de la part de leurs anciens conjoints.

En effet, avec l’augmentation du phénomène du divorce, plus de 68 000 cas en 2017, la demande sur ce fonds connaitra une tendance haussière sachant que malgré les amendements apportés au code de la famille, la femme divorcée se retrouve dans une situation précaire, faute de moyens pour élever seule ses enfants. En cause, le faible montant et surtout la difficulté pour toucher la pension alimentaire que doit verser l’ex-conjoint.

Pour précision, ce Fonds de pension alimentaire au profit des femmes divorcées, ayant la garde de leurs enfants prévoit le versement d’une redevance financière « en cas de non-exécution totale ou partielle de l’ordonnance ou du jugement fixant la pension alimentaire, en raison du refus du débiteur (le père de l’enfant) de payer, de son incapacité de le faire ou de la méconnaissance de son lieu de résidence.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine