Privatisation d’Air Algérie : Zaalane met fin à la rumeur

personnel navigant commercial annonce une grève

Après les rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, sur une éventuelle ouverture du capital de la compagnie nationale de transport aérien Air Algérie au privé. Le Ministre des Travaux Publics et des Transports Abdelghani Zaalane, a mis fin au suspense hier, en réfutant une quelconque privatisation de l’entreprise.

En effet, le Ministre a expliqué, en marge d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef, qu’«Air Algérie n’était pas concernée par la récente décision du gouvernement d’ouvrir le capital des entreprises publiques aux investisseurs privés, précisant que cette mesure ne concernait que les petites et moyennes entreprises publiques, et n’était pas applicable aux grandes entreprises représentant des  secteurs stratégiques».

Zaalane n’a pas manqué d’aborder les problèmes posés par les travailleurs de la compagnie aérienne, en estimant que «leurs revendications sont légitimes», tout en appelant à «faire prévaloir l’intérêt suprême et à coordonner les actions entre la direction d’Air Algérie et les syndicats des travailleurs, en vue de préserver la société».

Pour rappel, plusieurs sources, ont relayé la rumeur sur une possible privatisation de la compagnie aérienne, en citant le propriétaire du groupe ETRHB Ali Haddad comme acquéreur potentiel.

Il est à rappeler également que, Air Algérie, traverse une zone de turbulences depuis plusieurs mois déjà, situation financière difficile, des grèves à répétition …etc.

MDI School