Selon le magazine Forbes : L’Algérie parmi les pires pays où faire des affaires

pires pays pour faire des affaires

Le magazine Forbes vient de publier son classement annuel des meilleurs et pires pays où faire des affaires en 2018. En effet, le cabinet, a classé l’Algérie à la 124ème place dans la catégorie des pires pays pour faire des affaires.

Dans son classement, le magazine économique a cité le Tchad (153ème de la liste), la Gambie (152ème), Haïti (151ème), l’Afghanistan (150ème) et la Libye (149ème), de l’Iran (100ème), de l’Égypte (101ème). A noter que, la majorité des pays occupant la queue de ce classement, sont des pays africains, certains sont en conflit de guerre.

Dans le sens inverse, selon Forbes, la Grande Bretagne arrive en tête, et ce, malgré les craintes suscitées par le Brexit. Suivie de la Nouvelle-Zélande, des Pays-Bas, de la Suède, du Canada, de Hong Kong, du Danemark, de l’Irlande, de Singapour et de la Suisse, l’Afrique du Sud 48ème et le Maroc à la 55ème place.

Les rédacteurs de l’étude ont évalué 153 pays, en se basant sur 15 facteurs, à savoir : le droit de propriété, l’innovation, les taxes, la technologie, la corruption, les infrastructures, la taille du marché, les risques politiques, la qualité de vie, la main-d’œuvre, la liberté (personnelle, commerciale et monétaire), la bureaucratie et la protection des investisseurs.

Toutefois, Forbes, s’est appuyé dans la réalisation de son classement sur plusieurs données et rapports publiés par de grandes organisations. Telles que l’indicateur de la liberté économique de Heritage Foundation, le rapport de compétitivité mondiale du Forum économique mondial ou encore l’indice de développement humain (IDH) des Nations unies.