4e session du CIHN algéro-français: Signature d’une dizaine d’accords de partenariat ce jeudi à Paris

Programme Profas C+

Le premier ministre, Ahmed Ouyahia, se rend ce jeudi à Paris pour co-présider avec son homologue français, Edouard Philippe, les travaux de la 4ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), indique  un communiqué des services du Premier ministre. Le chef de l’Exécutif  sera accompagné d’une délégation composée se plusieurs membres du gouvernement, ajoute le communiqué.

Les membres des deux délégations devront arrêter le nouveau Document Cadre de Partenariat (DCP) pour les années 2018-2022, dont le dernier (2013-2017) arrive à terme.

EFTG

Le texte paraphé, lors de la visite d’Etat du président François Hollande en décembre 2012, avait défini les grands axes de coopération, tels que le renforcement du capital humain, le développement économique et durable, la bonne gouvernance, la modernisation du secteur public et le renforcement de la coopération décentralisée.

Selon les premiers éléments d’informations, recueillis par l’agence officielle, il est prévu la signature d’une dizaine d’accords dans les domaines économique, pharmaceutique, universitaire, professionnelle et culturel. Ces accords serviront, selon la même source  de canevas pour des projets de coopération qui seront, quant à eux, au menu de la prochaine visite d’Etat en Algérie du président Emmanuel Macron qui interviendrait, selon l’Elysée au courant du premier trimestre de 2018.Un déplacement, selon la même source, qui « nécessite, une préparation, du fait de la place  importante  occupée par l’Algérie ».

La session du CIHN qui va durer jute une journée se déroule à 24 heures d’intervalle de la visite de travail en Algérie du président français dont le déplacement a été une occasion pour revenir sur plusieurs questions touchant aux relations bilatérales, sécuritaires et économiques, mémorielle mais également à l’actualité internationale.

Le Comité intergouvernemental de haut niveau, rappelle-t-on, est un cadre mis en place à la faveur de la Déclaration d’Alger sur l’amitié et la coopération entre l’Algérie et la France, signée en décembre 2012, par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue français, François Hollande, à l’issue de la visite d’Etat en Algérie de ce dernier. La session du CIHN est précédée par les travaux du COMEFA (Comité mixte économique franco-algérien) qui se sont tenus le 13 novembre dernier à Alger et ont été couronnés par la signature de trois accords de partenariat et de coopération économiques.

Pour rappel, selon les données du Centre national de l’Informatique et des statistiques des Douanes (CNIS), publiées en août dernier, les cinq premiers clients de l’Algérie, au cours des sept premiers mois de 2017, sont l’Italie avec 3,5 mds usd (16,9 % des eportations globales algériennes), suivie de la France avec 2,60 mds usd (12,55 %), de l’Espagne avec 2,32 mds usd (11,23 %), des Etats-Unis avec 2,09 mds usd (10,11 %) et du Brésil 1,39 mds usd (6,74%).

Quant aux principaux fournisseurs de l’Algérie, la Chine est en tête avec 5,21 mds usd (19,40 % des importations globales algériennes), suivie de la France avec 2,35 mds usd (8,77%), de l’Italie avec 1,98 mds usd (7,37%), de l’Allemagne avec 1,84 mds usd (6,85%) et de l’Espagne avec 1,75 mds usd (6,53%).