Tourisme : 66 unités hôtelières dans des plateformes numériques d’ici la fin de l’année 2018

« Nous sommes engagés à mettre en place le système de numérisation décidé par le Premier Ministre concernant toutes les institutions de l’Etat, y compris le secteur du tourisme qui bénéficiera de ce système afin d’améliorer le de développer le tourisme et l’artisanat », a déclaré le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M. Marmouri Hassen,  lors du Forum National sur le e-tourisme organisé ce dimanche à l’hôtel El Aurassi par le Groupe Hôtel

BtoB Ooredoo

Il a rappelé que « le secteur du tourisme est devenu une priorité, ce qui démontre l’importance du secteur dans le développement  économique, ajoutant  « alors que le monde connait des transformations importantes  à tous les niveaux, notre pays accuse un énorme retard dans le domaine du numérique et les technologies de l’information ».

Il plaide pour « l’utilisation des technologies de l’information et du numérique pour faire face aux défis auxquels le secteur du tourisme est confronté, en mettant le numérique au cœur de la stratégie commerciale et en faisant la promotion des destinations algériennes  », poursuivant « dans ce contexte, le programme du secteur prévoit d’intégrer 66 unités hôtelières dans des plateformes numériques d’ici la fin de l’année 2018 ».

De son côté, M. Lazhar Bounafa, Président et Directeur Général du groupe HTT, a indiqué que « le tourisme joue un rôle déterminant dans le développement économique durable et les actions menées par un seul secteur sans concertation sont vouées d’avance à l’échec, car le tourisme exige une solidarité pour pouvoir s’engager sur une véritable industrie du tourisme ».

Il a souligné que « les acteurs du tourisme sont dans l’obligation de s’adapter au nouveau mode de consommation pour répondre aux attentes des touristes », ajoutant que « le e-tourisme entraine dans son sillage le développement d’autres domaines importants sur lesquels le groupe HTT a marqué une avancée palpable, tels que le paiement en ligne ».

S’agissant des capacités du groupe HTT, M. Bounafa a précisé que «le groupe dispose de 40.000 lits répartis sur 66 unités hôtelières ».

Pour sa part, M. Nadjah Boudjelloua, Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Associations des Agences de Tourisme et de Voyage (NFAT), a indiqué que «pour distribuer et faire la promotion des produits touristiques, il faudrait au préalable que le secteur du tourisme et du voyage puisse être mieux organisé. Malheureusement le métier d’agent de voyage est régi par une loi qui n’est pas juste et ne va pas dans l’intérêt des agences de voyage ».

Il a rappelé que « l’Algérie dispose de 2.000 agences de voyage. Les grands pays à vocation touristique ont 50% de moins », poursuivant « les pouvoirs publics doivent résoudre le problème des sortants de l’université des filières tourisme qui n’ont pas de débouchés. Ces sortants louent leurs diplômes à des personnes qui veulent s’investir dans le tourisme ».

A l’occasion de ce forum, une convention a été signée entre le Cluster Tourisme Algérie et le Cluster Numérique. A ce propos, M. Mehdi Omarouayache, Président du Cluster Numérique, a indiqué que « l’objectif de cette convention est de rapprocher les professionnels du numérique et du tourisme permettant une visibilité à la destination Algérie sur internet. Les acteurs du tourisme doivent prendre en compte la transformation digitale et les professionnels du numérique sont présents pour les accompagner  dans cette transformation ».

Lors de cet événement, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a inauguré une plateforme de réservation en ligne « Cyber Léo », développée par l’entreprise Ayrade et l’agence de voyage Relex Services International (RSI).

KIA RIO

« Nous avons décidé de mettre en place une plateforme électronique qui permet aux étrangers de visiter le patrimoine Algérie et de faciliter leurs déplacement, ainsi que les réservations d’hôtel », a souligné M. Belbachir Lamine, Directeur général de Ayrade.