Programme Profas C+ : Lancement de l’Appel à Manifestation d’Intérêt en Algérie

Consultations politiques entre les MAE algérien et français

L’Ambassade de France en Algérie annonce l’ouverture de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (A.M.I) dans le cadre du programme Profas C+ et ce à partir du 15 novembre. Le programme Profas C+ soutient les partenariats institutionnels entre entités publiques françaises et algériennes, permettant par le biais d’un co-financement, la réalisation de projets structurants de modernisation des activités et des organisations du secteur public, de part et d’autre de la Méditerranée.

« Le programme Profas C+ s’est doté d’un nouvel outil, l’Appel à Manifestation d’Intérêt (A.M.I), précédant l’appel à projets et facilitant la co-construction de projets de partenariats institutionnels entre entités publiques françaises et algériennes », indique l’Ambassade dans un communiqué.

La même source précise que cet outil va permettre de repérer et d’adapter les projets afin de mieux les inscrire dans les domaines prioritaires de la coopération des deux pays tels que fixés dans le Document Cadre de Partenariat 2013 – 2017 et quand il sera publié, dans le Document Cadre de Partenariat 2018 – 2022.

« L’A.M.I. se conçoit aussi comme un outil de dialogue entre les partenaires et si nécessaire comme une phase d’amorçage de la relation entre les partenaires des deux pays. Au cours de l’A.M.I., des moyens limités pourront être mis à disposition des porteurs de projet pour en mûrir la réalisation et en particulier, construire la relation entre les partenaires », indique-t-on.

Pour rappel, le PROFAS C+ s’inscrit dans le contexte du Document Cadre de Partenariat, signé entre les gouvernements algérien et français en décembre 2012, consacrant la coopération d’exception entre l’Algérie et la France et du Relevé de décision du 3 juillet 2014 portant sur le redéploiement de l’ex-programme PROFAS.

Conformément à ce cadre, les parties algérienne et française, visent à promouvoir les actions de coopération qui contribuent au renforcement des capacités de l’administration algérienne en renforçant les liens entre leurs institutions, en encourageant entre elles les échanges de compétences et le transfert de savoir-faire. Cet objectif vise l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des services publics algériens, à travers notamment leur meilleure participation à la satisfaction des besoins des citoyens.

MDI School