Commerce extérieur : L’OAIC achète 210.000 tonnes de blé broyé

blé broyé

L’Office Algérien Interprofessionnel des Céréales (OAIC) a acheté 210.000 tonnes de blé broyé suite à un appel d’offre qui a pris fin jeudi dernier, ont indiqué  des traders boursiers européens repris par l’agence de presse Reuters. Selon la même source, « l’Algérie a augmenté sa commande lors de l’opération l’achat, puisque le volume initial était de 60.000 tonnes », ajoutant que « l’Algérie, l’un des principaux importateurs de céréales au monde, ne divulgue pas les détails de cette opérations d’achat, les traders ont donc estimé que cet achat, bien qu’il soit plus important que prévu initialement, il a été inférieur à celui que l’OAIC effectue habituellement ».

Selon les traders boursiers, « c’est la deuxième fois que l’OAIC cherche du blé pour le mois de décembre, une opération inhabituelle, liée au risque de retards dans les cargaisons en provenance d’Afrique du Sud ».  Les courtiers ont indiqué que « l’OAIC avait payé environ 210,50 dollars la tonne, frais et fret compris, pour les 60 000 tonnes initialement déclarées, mais un prix plus élevé d’environ 211,75 dollars la tonne, le coût et le fret inclus, pour les 150 000 tonnes restantes », selon Reuters. Par ailleurs, il est prévu que le blé soit acheminé vers l’Algérie durant le mois de décembre prochain.

Dans un appel d’offres séparé lancé jeudi dernier, » l’OAIC a acheté 19 000 tonnes d’orge fourragère, en payant environ 208 dollars la tonne, le coût et le fret inclus », ont indiqué les courtiers, en précisant que « l’orge sera acheminé dans la première quinzaine de décembre.

MDI Alger

Pour rappel, l’OAIC a effectué au cours de cette année plusieurs avis d’appel d’offre pour l’achat de différentes céréales dont le blé et l’orge, à hauteur de 700 000 tonnes pour le mois en cours, et 475.000 tonnes de blé meunier avec soumission durant le mois de janvier, en outre des 50 mille tonnes de blé commandés au mois  Avril dernier.

 

Bessa, Résidence la Pinède