L’entreprise iranienne Yazd Tire fournira 50 000 pneus à Renault Algérie

Yazd Tire

Le principal producteur de pneus en Iran, l’entreprise Yazd Tire a conclu un accord avec la maison mère du constructeur automobile français Renault pour fournir une quantité de 50 000 pneus pour les besoins de la filiale Renault Algérie, a rapporté mardi, le journal iranien spécialisé Financial Tribune.

Pour rappel, l’usine Renault-Algérie importe déjà la carrosserie et le châssis de la Symbol depuis la Russie. AvtoVAZ prévoit d’expédier 18 000 carrosseries vers l’Algérie d’ici la fin 2017.

Selon une déclaration du président de l’association iranienne de l’industrie du pneu, Mohammed Reza Ganji à Financial Tribune «la compagnie d’automobile française a placé Yazd Tire sur sa liste de fournisseurs de confiance», a-t-il estimé.

«L’entreprise produit des pneus pour les véhicules de tourisme, les camions lourds, les bicyclettes et les motocyclettes. L’entreprise a une production annuelle de 3,5 millions de pneus avec une part estimée de 10 à 12% sur le marché local», at-il précisé, avant d’ajouter que «l’entreprise a conclu un accord avec le fabricant de pneus basé aux Pays-Bas Apollo Vredestein BV et produit des pneus sous la licence néerlandaise».

Eskandar Sotoudeh, le PDG de Yazd Tyre, cité par la même source, a déclaré que «son entreprise, avait exporté ses produits dans plusieurs pays d’Afrique, d’Asie centrale et du Moyen-Orient, pour un montant de 10 millions de dollars au cours du dernier exercice financier (2016)». Sotoudeh a précisé que «son entreprise, est l’une des marques reconnues en Iran, et prévoit d’augmenter ses exportations cette année».

Dans le détail sur l’entreprise, Financial Tribune a noté que «les données publiées par l’Organisation de promotion du commerce de l’Iran indiquent que les exportations de pneus vers les pays voisins l’année dernière ont atteint 24,4 millions de dollars – une baisse de 29% en glissement annuel. Les principaux marchés cibles étaient l’Afghanistan (13 millions de dollars), le Pakistan (2,6 millions de dollars), l’Iraq (2,4 millions de dollars), le Nigéria (1,7 million de dollars) et la Turquie (1,1 million de dollars)».

«La collaboration de Renault avec Yazd Tire s’inscrit dans le cadre de la politique déclarée pour étendre sa présence en Iran», a souligné le même journal, en ajoutant que «le géant français de l’automobile a signé en août dernier, un accord de production trilatérale avec l’Organisation de développement industriel et de rénovation et une société privée locale Negin Khodro».

Dans ce cadre, «le géant français de l’automobile investira 660 millions d’euros (774 millions de dollars) dans ses opérations en Iran», a fait savoir la même source, qui a précisé également que «parmi les engagements de Renault figurent, la formation des fournisseurs locaux de pièces de rechange et l’exportation de voitures et pièces automobiles fabriquées en Iran», ajoutant «en plus, Renault fournit des technologies pour la production des pièces de rechange conformes aux normes de l’entreprise française. Il est également prévu d’ouvrir un centre d’ingénierie en Iran».