Homela deuxMaghreb Pharma Expo 2017 : l’importance de la logistique dans l’industrie...

Maghreb Pharma Expo 2017 : l’importance de la logistique dans l’industrie pharmaceutique

Le 6ème Salon International pour l’Industrie Pharmaceutique en Afrique du Nord s’est ouvert ce mardi au Parc des Expositions d’Alger, aux Pins Maritimes (SAFEX). Cet événement est dédié aux fournisseurs des laboratoires pharmaceutiques au Maghreb.

Le Salon a été marqué par plusieurs conférences, notamment sur la « logistique dans la distribution pharmaceutique », animée par M. Olivier Renaud, Directeur commercial de la zone Maghreb pour Savoye, une entreprise française spécialisée dans la logistique de détail et le pilotage automatisé des entrepôts.  En effet, le thème de la conférence portait sur la préparation des commandes et des solutions pour l’entrepôt.

« En milieux pharmaceutique, les processus et les besoins sont les mêmes, la seule chose qui change ce sont les flux, à savoir la quantité de produits qui rentre et qui sort et la façon dont ils sont emballés soit, en palettes, en colis complets ou en détail », a précisé M. Renaud, ajoutant « quelque soit l’entrepôt, qu’il soit grand ou petit, ils ont tous la même morphologie, à savoir une réception, une expédition, un stockage, l’emballage et la préparation des commandes, et nous intervenons dans la gestion du stockage des produits rentrants et dans la préparation de la commande, qu’elle soit manuelle, automatique ou mécanisée ».

Il a rappelé que « tout ce processus ne se fait pas sans un logiciel de gestion et de pilotage des entrepôts, qui permet non seulement de piloter les flux à l’intérieur de l’entrepôt, mais également de contrôler toute la partie mécanisée ».

M. Renaud est revenu lors de son intervention sur les différents problèmes auxquels sont confrontées les entreprises dans leur gestion des commandes, citant « une visibilité insuffisante sur le processus, le manque de productivité des opérateurs, la difficulté de repérer les produits dans l’entrepôt et le manque de traçabilité des produits. Tous ces problèmes nuisent à la crédibilité de l’entreprise et à ses parts de marché, car les pharmaciens changent directement de fournisseurs ».

Pour remédier à toutes ces difficultés, M. Renaud a proposé des objectifs à atteindre pour les résoudre, citant « la nécessité d’identifier un système mécanisé de préparation des commandes, d’augmenter le taux de service clients, de baisser le nombre d’erreurs dans la livraison, et de minimiser les mouvements dans l’entrepôt »,  ce qui permet, selon lui, « de développer un avantage concurrentiel par rapport aux autres acteurs du secteur».

M. Renaud a souligné que « pour déterminer un besoin, il faut savoir le nombre de ligne de commandes par jour, de pièces et le nombre de référence et de classification, ainsi que le nombre de rotation ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine