La BDL lance les crédits immobiliers « halal » à partir de novembre

Les banquiers arrachent une augmentation des salaires, annulent leur grève

Des crédits immobiliers conformes à la charia destinés aux particuliers seront disponibles à partir du mois de novembre 2017, c’est ce  qu’ a annoncé le ministre des finances Abderrahmane Raouia.

Le crédit immobilier bancaire basé sur les principes de la finance islamique sera adopté par deux banques, la Banque de développement Local (BDL) et La Banque Nationale algérienne BNA, c’est ce qui a rapporté le site « Ennahar ».

Selon la même source, la BDL achètera des logements dans le but de les vendre aux clients sans intérêts. Ensuite la BNA lancera le même produit de financement de logements d’ici la fin de l’année.
Cette formule de financementHalal fondée sur les principes de la religion islamique, elle se base sur l’interdiction de l’intérêt, l’usure ou la Ribhâ.
Le ministre a souligné également que les banques vont adopter d’autres produits bancaires « Halal », ce qui permettra de diversifier le choix aux clients.et ce en plus d’autres produits  financiers islamiques, que les banques mettront en place, pour permettre aux clients désireux de bénéficier de ce type de prestations de trouver une solution à leur demande.

En effet, ce nouveau produit bancaire sera une occasion pour les Algériens qui hésitent et évitent de demander des prêts financiers auprès des banques qui appliquent les taux d’intérêt, sachant qu’une telle pratique est prohibée par la foi musulmane.

Rappelant que Omar Boudieb le PDG du Crédit populaire d’Algérie a annoncé auparavant que les banques algériennes ne peuvent pas lancer des crédits Halal avant l’année 2018. Et pour cause,  les aspects réglementaires et commerciaux et ceux relatifs à la gestion des risques de tels produits, nécessite des mois d’étude avant leurs lancement.

MDI School