Algérie Telecom et ZTE, signent une convention afin d’assurer le très haut débit Internet

Algérie Telecom et ZTE

Le directeur général d’Algérie Telecom (AT) Adel Khemane a signé, hier à Oran, une convention de partenariat avec le directeur général de l’entreprise chinoise ZTE Algérie, Zhang Chao, spécialisée dans les équipements télécom, afin de réaliser le projet FTTX qui s’inscrit dans la modernisation du secteur de  la télécommunication en Algérie.

Cette nouvelle technologie permet aux clients de l’entreprise national de passer d’une connexion Internet haut débit à du très haut débit. La nouvelle technologie qui élimine le cuivre et le remplace par les fibres optiques, permettra de passer de 20 mégas à 100 mégas, elle vise les grandes entreprises et les PME/TPE, les services publics ainsi que les foyers.

Ces équipement d’AT, peuvent desservir jusqu’à 16.000 logements sur une distance de 6 km. D’un autre coté, l’opérateur algérien mettra sur le marché un nouveau modem pour pouvoir desservir le réseau Internet avec la technologie FTTX .  Cependant,  la  numérotation de la téléphonique fixe changera et passera de 9 chiffres à 10 chiffres.

La généralisation de cette nouvelle technologie fera que toutes les nouvelles habitations AADL, LPP, promotion immobilière et logements sociaux seront automatiquement connectées à ce réseau. Ce projet vise également à garantir la modernisation de la desserte télécom jusqu’aux clients finaux, aujourd’hui assurée par une simple paire de cuivre et dans une moindre mesure par les réseaux câblés.

préparer dès à présent l’après ADSL, qui répond aux enjeux fondamentaux, s’entend à l’échelle nationale, elle vise les grandes entreprises mais aussi les PME/TPE, les services publics.

Selon le DG d’AT, ce contrat contient également de former des ingénieures et des chefs de projets, « cette convention permet de transmettre le savoir faire du partenaire chinois à son homologue algérien à travers des formations au profit des jeunes cadres de l’entreprise ainsi les chefs de la PME/TPE » précise le même responsable.

FNJE et Huawei Technologies signe un contrat de collaboration

Un contrat de partenariat a été signée entre la fédération nationale des jeunes entrepreneurs et l’entreprise chinoise de la télécommunication Huawei afin de travailler en collaboration sur l’installation de la nouvelle technologie FTTX, ainsi de former ces jeunes entrepreneurs et avoir le savoir faire du partenaire chinois Selon le président de la FNJI Hamel Kheireddine, « 447 entreprise PME sont formées par l’entreprise Huawei dans le centre de formation d’Oran, ce qui va permettre à la PME  de renforcer sa contribution dans l’économie nationale ».