HomeEntreprises-ManagementUPS Algérie SARL, au centre d’un scandale financier

UPS Algérie SARL, au centre d’un scandale financier

Des pertes à coup de milliards de dinars, ont fait l’objet d’évasion fiscale de la part de la société américaine UPS, en Algérie (envoi de colis, livraisons, suivi des expéditions). Du fait que cette société ne déclarait pas ses bénéfices à la direction des impôts, et ce durant près de 15 ans, rapporte le site d’Ennahar.

De ce fait, les représentants de la compagnie en Algérie en l’occurrence, UPS Algérie SARL,  ont signifié à travers un document rendu public que  depuis le 18  septembre,  la filiale algérienne  ne serait plus en mesure d’assurer le service internationale, et ce pour avoir découvert des malversations financières  qualifiées de graves, émanant de la société mère.

A cet effet, la direction des impôts, a fait savoir, qu’une enquête a été diligenté, suite aux informations recueillies, et que les résultats seront communiqué au moment opportun.

Pour les observateurs, ce n’est pas la première fois que les compagnies étrangères s’adonnent à l’évasion  fiscale, ou de fuite de capitaux à l’étranger. De ce fait, une interrogation vive s’impose, quant à l’impunité  à travers laquelle, ces investisseurs étrangers trouvent constamment les moyens de contourner la loi et les contrôles. Ils considèrent que la gestion archaïque de l’administration fiscale y est pour beaucoup, du fait que cette dernière peine à déceler ces scandales à temps, et par conséquent, leur recouvrement est souvent de l’ordre de l’impossible.

Ils estiment que dans certains cas comme celui d’UPS, il est incroyable qu’une compagnie de telle ampleur et de telle notoriété, qui logiquement devrait fonctionner sur une comptabilité réelle. Autrement dit, au niveau fiscal, un défaut déclaration devrait être décelé à la première tentative. Alors comment cela a été possible pour la société américaine UPS, de cacher des sommes colossales au fisc algérien ?

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine