Coopération Algéro-chinoise : Signature de deux accords dans le domaine agricole

Algérie et la Chine

L’Algérie et la Chine ont signé deux accords de coopération à Pékin dans le domaine de la protection des végétaux et la quarantaine végétale ainsi que dans le domaine de la santé animale et la quarantaine animale. Cette signature a eu lieu à l’occasion de la visite de travail du ministre de l’Agriculture Abdelkader Bouazghi effectuée depuis le 20 septembre en République populaire de Chine accompagné d’une forte délégation d’opérateurs économiques.

Le premier accord vise, selon un communiqué du ministère, à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la protection des végétaux et de quarantaine végétale, à prévenir la propagation des ravageurs dans les deux pays,  à protéger la production agricole et les ressources végétales ainsi qu’à promouvoir la diversification du commerce bilatéral.

« Aux termes de cet accord, les deux parties prennent les mesures nécessaires pour empêcher la transmission d’organismes nuisibles réglementés du territoire d’un pays à l’autre par le commerce et le transit des végétaux, produits végétaux et autres articles réglementés », indique-t-on.

Quant au deuxième accord, les deux pays mettent en place, selon la même source, les mécanismes de coopération dans le domaine du contrôle des maladies transfrontalières afin de protéger leurs territoires respectifs de la propagation des maladies animales transfrontalières du territoire d’un pays à l’autre, et ce, lors des opérations d’import, d’export ou de transit d’animaux, de produits d’origine animale ainsi que des moyens de transport, de conditionnement, les conteneurs, les outils d’alimentation peuvent être contaminés par les pathogènes. Le communiqué précise que « ces accorts  ont été signé à l’issue d’une réunion bilatérale entre les deux ministres tenue au siège du ministère chinois de l’Agriculture ».

Par ailleurs, et lors de la cérémonie d’ouverture de la 15éme édition de foire commerciale agricole internationale de Chine, MBoughazi a déclaré « que cet événement permettra aux operateurs économiques présents dont les hommes d’affaires  algériens  qui l’accompagnent dans sa visite en Chine à mieux connaitre le potentiel des operateurs Chinois dans le secteur agricole et ouvrira, par conséquent, la porte à de nombreuses opportunités de partenariat en la matière ».

Tout en soulignant les atouts dont recèle l’Algérie dans le domaine agricole (superficie, climat, infrastructures, routes, lignes ferroviaires…), le Ministre a précisé que les domaines qui pourront faires l’objet d’une coopération entre l’Algérie et la Chine sont très vastes et diversifies et nécessitent une réflexion conjointe entre les deux parties. Il a ajouté que les deux parties ont exprimés lors du forum d’affaire dans le domaine agricole tenu hier 20 septembre 2017 leurs disponibilités à promouvoir des investissements capables de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale.

MDI Alger

D’autres part, ajoute-t-on, M.Boughazi a exhorté les operateurs économiques des deux pays a profité dans ce cadre le partenariat stratégique qui lie l’Algérie à la Chine depuis 2014 et saisir également les opportunités qu’offre l’initiative Chinoise « la Ceinture et la Route » lancé par le Président Chinois. Monsieur Bouazghi a mis l’accent également sur l’amélioration du climat d’affaire en Algérie, grâce à la révision du texte législative et réglementaire, qui a permis ses derniers temps d’attirer de nombreux projets de partenariat et d’investissement. Saisissant cette occasion, le ministre de l’agriculture a fait savoir que la Politique du Renouveau Agricole et le développement du secteur de la Pêche entrepris  par l’Algérie a enregistré des résultats satisfaisants avec un taux de croissance moyen annuel de 8% et une valeur de production d’environ 30 milliards de dollars et contribue à 12% de PIB.

Bessa, Résidence la Pinède