Ouyahia annule le décret de Tebboune relatif au régime des licences d’importation et d’exportation de produits et marchandises

cinquième mandat

Le premier ministre Ahmed Ouyahia est en train d’effacer toutes les traces du passage de Abdelmadjid Tebboune à la tête du gouvernement en annulant les décisions de son prédécesseur. C’est ainsi que deux décrets promulgués par l’ex-premier ministre viennent d’être abrogés par le nouveau locataire de la bâtisse du Dr Saâdane et publiés au journal officiel en date du 27 du mois en cours.

Il s’agit du « décret exécutif n° 17-245 du 30 Dhou El Kaâda 1438 correspondant au 22 août 2017 portant annulation du décret exécutif n° 17-202 du 27 Ramadhan 1438 correspondant au 22 juin 2017 modifiant et complétant le décret exécutif n° 15-306 du 24 Safar 1437 correspondant au 6 décembre 2015 fixant les conditions et les modalités d’application des régimes de licence d’importation ou d’exportation de produits et marchandises ».

La seconde annulation concerne l’inspection générale mise en place par Tebboune et créée sous sa houlette afin de contrôler les deniers de l’Etat.

La suppression de cet organisme est opérée via « le décret exécutif n° 17-244 du 30 Dhou El Kaâda 1438 correspondant au 22 août 2017 portant abrogation du décret exécutif n° 17-205 du 4 Chaoual 1438 correspondant au 28 juin 2017 portant création d’une inspection générale auprès du Premier ministre et fixant ses missions et son organisation ».

Rappelons qu’à l’annonce de sa mise sur pied, les observateurs de la scène politique et économique s’interrogeaient sur la véritable mission inavouée sachant que plusieurs organes ont la tâche du contrôle des finances publiques.

MDI School