Lancés en 2016 : Les coworking spaces se multiplient en Algérie

coworking en Algérie

Après les incubateurs, les pépinières de startups, c’est au tour du coworking en Algérie d’avoir un succès auprès des professionnels.

Une année après le lancement du concept de « coworking spaces » en Algérie et ce avec trois établissement, le bilan est plus que satisfaisant et d’autres espaces de coworking continuent de se lancer, avec une demande toujours aussi forte, selon le bureau Business France en Algérie.

Lancé en février 2016, the Adress s’étend sur 100m² au niveau du Mohammadia Mall situé à l’Est de la ville d’Alger. Il y a aussi Sylabs qui a été lancé en mars 2016, et a pris ses quartiers au cœur d’Alger. Lancé en tant que coworking space, Sylabs, devient également peu à peu un accélérateur de startups, avec 7 startups installées, dont l’application VTC Yassir.

Mon Atelier et le troisième établissement, lancé en mars 2016, et se trouve dans la ville de Sétif. Par ailleurs un quatrième établissement Cosy Coffice ouvrira ses portes en septembre 2017 à Constantine.

Le coworking, cotravail ou parfois bureaux partagés est un type d’organisation du travail qui regroupe deux notions. Il s’agit selon la définition de Wikipédia d’un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture. Il est un des domaines de l’économie collaborative.

MDI Alger

L’idée à l’origine est de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers ce réseau, un espace de socialisation comparable à une entreprise.

Bessa, Résidence la Pinède