AOM Invest se prépare à entrer en bourse sur le marché des PME

La société algérienne AOM Invest, une PME spécialisée dans les études, le développement et l’exploitation des projets touristiques, se prépare à entrer en bourse. Dotée d’un capital social de 112.890.000 DA, elle sera la première société à intégrer le marché des PME, depuis sa création en 2012.

Souhil Meddah, directeur général du cabinet  RMG Consulting, une société de services financiers et de conseil aux entreprises et promoteur en bourse, a déclaré que  « le dossier de la PME sera déposé très prochainement auprès de la COSOB, il nous reste juste le temps de finaliser une étape de formalisation obligatoire. La date sera fixée prochainement », ajoutant « le dossier sera finalisé une fois la phase de formalisation qui est entre les mains du conseil d’administration d’AOM Invest Spa ».

Interrogé sur la date exacte de son entrée en bourse, M. Meddah a indiqué qu’ « en principe, c’est très probable qu’elle se fasse au mois d’octobre, mais à ce stade on ne peut pas donner une période précise ».  

Basée à Oran, AOM Invest est accompagnée dans son processus d’introduction en bourse par le cabinet RMG Consulting, comme nous l’explique M. Meddah «  notre cabinet est chargé auprès de la Bourse d’Alger en sa qualité de promoteur en bourse d’assurer pour le compte des PME trois missions importantes à savoir, le diagnostic et l’identification du potentiel de développement de la PME par rapport à son secteur, ensuite le promoteur en bourse propose à la PME de faire appel à un Intermédiaire en opérations de bourse (IOB) lequel sera chargé de concrétiser les levées de fonds avec les futurs actionnaires investisseurs, et enfin la troisième mission du promoteur en Bourse après l’introduction de la PME, c’est de veiller au respect de la réglementation en vigueur en matière de transparence et de publication des données, et aussi dans l’application du plan stratégique post-introduction  pour permettre à la PME de passer du stade de PME à celui d’une société de taille importante jusqu’à devenir une société cotée sur le marché principal ».

Souhil Meddah a précisé que « pour le marché de la PME, la réglementation exige une ouverture d’au moins 10% du capital social, pour le cas d’AOM  Invest le plan stratégique prévoit plusieurs étapes qui seront communiquées et mises en œuvre progressivement ».

Selon le directeur général de RMG Consulting, M. Meddah, « les premiers contacts remontent au troisième trimestre de l’année 2015, car pour AOM Invest, nous avons tout de suite entamé la mission d’évaluation de son potentiel en tant qu’entité et aussi de celui du secteur dans lequel elle évolue », poursuivant « le constat était sans appel, vu que le secteur était porteur de valeur et que le plan initial de la PME indiquait qu’elle avait une véritable possibilité d’émerger rapidement et de construire sa pérennité avec le temps. Donc nous sommes tout de suite passés à la phase suivante vers la fin de la même année en faisant appel à notre IOB ».

S’agissant du rôle de l’intermédiaire en opérations de bourse (IOB), M. Meddah a rappelé que « l’IOB est chargé de mettre les actions sur le marché primaire au moment de l’introduction au profit des actionnaires et investisseurs pour le compte de la PME et aussi d’exécuter les ordres d’achat et de vente entre les actionnaires dans le marché secondaire, c’est-à-dire il met en vente les actions de la PME au moment de son introduction et réalise les transactions entre les actionnaires après ».

MDI School