Egypte : augmentation des prix de l’essence et du diesel

Tarek El-Molla

Jeudi, un communiqué officiel signé du ministre du pétrole, Tarek El-Molla (photo) a annoncé une importante augmentation des prix de l’essence et du diesel. C’est la deuxième du genre depuis le début de cette année, souligne Reuters.

Selon le document, le litre de l’essence à 92 octanes est passé de 3,5 à 5 livres égyptiennes et le diesel à 80 octanes (qui représente la catégorie de carburant la plus utilisée) est passé de 2,35 à 3,65 livres égyptiennes.

Cette mesure gouvernementale entre dans le cadre du programme nationale d’atténuation du déficit budgétaire dans lequel s’inscrivent d’autres mesures comme la réduction progressive des subventions publiques aux carburants.

Sur l’exercice 2017-2018, les subventions aux carburants passeront à 110 milliards de livres égyptiennes (6,09 milliards de dollars). Sur l’exercice précédent, elles étaient à 145 milliards de livres égyptiennes (8,02 milliards de dollars).

Le pays a aussi mis en place une politique d’apurement rapide de son passif auprès des compagnies internationales. En plus des efforts consentis depuis quelques mois, le gouvernement a versé 750 millions de dollars à ses créanciers.

Ecofin