la réduction de la production du pétrole reconduite pour 9 mois, les prix du baril replongent

Opep

« Les cours ont nettement chuté car les investisseurs sont déçus que l’OPEP n’ait prolongé les quotas que dans les marges attendues et inquiets par une éventuelle augmentation de la production américaine », a déclaré Jane Fu, analyste chez CMC Markets.

Se basant sur les derniers cours du baril de brent, light sweet crude(WTI), qui perdait ce vendredi 3cents à 48,57 dollars, alors que la référence européenne reculait de 8 cents à 51,38 dollars le baril.

Se sont les premières répercussions du récent accord de l’OPEP, reconduisant la réduction de la production mondiale pour neuf mois. Cette nouvelle chute des prix du baril, dénote fortement, selon les experts, le mécontentement des investisseurs, inquiets qu’une forte remontée de la production américaine de schiste vienne impacter le marché, d’une part. Et d’autre part témoigne de la faiblesse de l’OPEP à maitriser le marché, et réussir un rééquilibrage.

Au cœur de la problématique, la reconduction de la réduction de la production, n’ a pas eu l’effet, ni le résultat escomptée par les investisseurs. Et pour cause, a chaque tentative de réguler le marché et malgré, et une hausse sensible les premiers mois de l’application de l’accord de Vienne, la réaction des producteurs  américains n’ jamais tarder à se faire ressentir. Dans ce sens, cette reconduction de 9 mois, représente une opportunité de s’approprier plus de parts de marché, en maintenant une production intense durant ces 9 mois.