HomeActualitéNationalL’Eco du jour : Une synthèse quotidienne des faits marquants de l’économie...

L’Eco du jour : Une synthèse quotidienne des faits marquants de l’économie algérienne rapportés par la presse

Pour plusieurs réunions Opep : Boutarfa s’envole vers Vienne

Selon le ministère de l’Energie, le ministre du secteur, M. Noureddine  Boutarfa, se rendra à Vienne les 24 et 25 mai pour prendre part à la  réunion du haut comité de monitoring conjoint Opep et non Opep, ainsi qu’à la 172ème Conférence ministérielle de l’Opep et à la Conférence  ministérielle Opep et non Opep.
Le Maghreb rappelle qu’avant de s’envoler vers la capitale autrichienne, M. Boutarfa s’était rendu la semaine dernière à Baghdad et à Moscou pour élargir l’adhésion au principe de l’adoption d’une position commune quant à la prolongation de l’accord de réduction de la production pétrolière des pays Opep et non Opep. Visant à assurer un retour à l’équilibre du marché d’ici le premier  trimestre 2018, cette position a été effectivement affirmée lors de la rencontre du ministre de l’Energie avec ses homologues irakien, Jabbar al-Aluaibi, et russe, Alexander Novak, qui se sont exprimés en faveur d’une  prolongation de l’accord sur une réduction de la production pour une durée de 9 mois supplémentaires. Selon le journal économique, ce principe avait également été retenu lors de la visite du ministre vénézuélien du Pétrole et des Mines, Nelson Martinez, en avril dernier à Alger, pour soutenir la reconduction de l’accord entre les pays Opep et non Opep.

Le tramway de Sidi Belabbes en voie de finalisation

L’entreprise turque Yapi en charge des travaux du projet du tramway de Sidi-Bel-Abbès procède actuellement à la finalisation de ses ouvrages en vue de leur livraison avant le 5 juillet prochain, une date historique celle de l’Indépendance de l’Algérie qui coïncidera avec le lancement de l’exploitation du tramway, nous apprend le Soir d’Algérie.
Si Sidi-Bel-Abbès se réjouit du lancement du tramway bientôt, par contre plus de 1000 ouvriers ayant travaillé avec l’entreprise turque sont inquiets pour leur pitance une fois que celle-ci aura quitté les lieux. Selon le Soir, dans la journée d’hier, des dizaines d’ouvriers se sont massés devant le siège de la Wilaya pour demander à être récupérés par Sitram (Société d’exploitation et de maintenance du tramway). Ces ouvriers qui sont maçons, électriciens, ferrailleurs, chauffeurs, disent remplir les conditions pour être recrutés par l’entreprise algéro-française (Sitram), ils réclament un poste au niveau de cette dernière. Mais le problème ne semble pas aussi simple.
Selon nos sources, Sitram va procéder au recrutement de quelque 300 employés seulement de la société turque, un recrutement qui va se faire graduellement en fonction du pourcentage de l’exploitation. 300 ouvriers au total seront recrutés lorsque l’exploitation fonctionnera à 100%. Les ouvriers seront triés selon les besoins de Sitram. Les manifestants très préoccupés par leur destin professionnel ont vivement émis leurs doléances au wali et au directeur du tranpsort (celui-ci ayant un droit de regard sur la société Sitram), et les palabres ont duré un bon moment pour tenter de trouver une issue à cette démarche de travail qu’il est très difficile de satisfaire vu le nombre d’ouvriers dont les pré-requis ne répondent pas aux conditions de recrutement.

CNAS : un bénéfice de 1 milliard de dinars

Pour le directeur général de la Caisse nationale des assurés sociaux, le nouveau dispositif des arrêts de travail pour lutter contre les congés de complaisance, a de toute évidence porté ses fruits.
La Caisse nationale des assurés sociaux (Cnas) a fait un bénéfice de près d’un milliard de DA en 2017 grâce aux nouveaux mécanismes de contrôle des arrêt de travail, écrit l’Expression. C’est ce qu’a indiqué hier à Alger, son directeur général, Tidjani Haddam en marge d’une journée d’information sur le lancement du portail national de conventionnement, au centre familial de la Cnas de Ben Aknoun. «Ce nouveau dispositif mis en place pour lutter contre les congés de maladie de complaisance, porte ses fruits, car il nous a permis cette année, de faire un bénéfice de 1 milliard de DA», affirme-t-il, expliquant que «les contrôleurs administratifs et médicaux, sont chargés de vérifier si l’assuré social respecte la durée du congé qui lui a été fixée par son médecin». Il a en outre tenu à rappeler que les personnes assurées ont tout à fait le droit de prendre un congé si nécessaire, mais doivent cependant respecter la durée spécifiée.

Coopération algéro-chinoise : L’ambassadeur de Chine appelle à approfondir les relations industrielles

La faculté de sciences politiques et relations internationales, section de l’Université Alger 3, a organisé, hier, une conférence autour des relations algéro-chinoises depuis l’indépendance de l’Algérie jusqu’à nos jours. Outre l’histoire qui lie les deux pays, la coopération économique a été abordée par la délégation chinoise. L’événement a été rehaussé par la présence de l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu.
D’après Reporters, le représentant chinois a qualifié le partenariat économique bilatéral comme « fructueux, tangible et gagnant-gagnant pour les deux parties », faisant remarquer que la Chine était « incontestablement le premier partenaire économique de l’Algérie ». «Malgré la conjoncture morose et difficile, nos échanges économiques et commerciaux ont pu atteindre 8 milliards de dollars l’année dernière », a indiqué l’ambassadeur chinois, assurant que son pays « continuera de croire au potentiel de développement de l’Algérie », citant les aspects positifs qui caractérisent le pays en termes de superficie, de position stratégique, de ressources naturelles et de main-d’œuvre jeune. Appelé à se prononcer sur le grand projet du port centre, en cours de finalisation, Yang Guangyu a indiqué que l’Algérie et la Chine ambitionnaient de faire de cette infrastructure le premier port du pays, afin de contribuer à l’essor de l’import-export mais aussi contribuer à la diversification économique. Ceci pour faire, par la suite, du futur port d’Alger «un port hub destiné à approfondir les liens et l’intégration économiques de toute la région sahélo-saharienne».

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine