Tunisie: prêt de 500 millions € de l’UE au titre d’un programme d’assistance macro-financière

Tunisie assistance macro-financière

L’Union européenne va accorder à la Tunisie un prêt d’un montant de 500 millions d’euros au titre d’un programme d’assistance macro-financière destiné à aider ce pays d’Afrique du Nord à surmonter ses difficultés conjoncturelles.

L’accord relatif à ce prêt a été signé le 27 avril au siège de la Commission européenne à Bruxelles par la ministre tunisienne des Finances, Lamia Zribi, et le Commissaire européen aux affaires économiques et monétaire, à la fiscalité et à l’Union douanières, Pierre Moscovici.

Le prêt sera décaissé en trois tranches: une première de 200 millions d’euros à la signature du document, une deuxième de 150 millions d’euros en décembre 2017 et une troisième du même montant au cours du 1er semestre 2018.

Le décaissement des financements prévus par le programme AMF est lié à la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures de politique économique énoncées dans un protocole d’accord signé par l’UE et la Tunisie. «Ce programme d’assistance macro-financière comporte des mesures et des réformes qui coïncident parfaitement avec nos stratégies et nos priorités de développement», a souligné la ministre tunisienne des Finances, citant notamment l’amélioration de l’environnement des affaires, la réforme de l’administration, la modernisation du secteur bancaire et la promotion de l’investissement.

«A travers cette AMF, l’UE, accompagnera la Tunisie dans son ambitieux agenda de réformes établi par le gouvernement tunisien et soutenu par le Fonds monétaire international», a déclaré pour sa part le Commissaire européen aux affaires économiques et monétaire, à la fiscalité et à l’Union douanières.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède