Un accord de partenariat sera signé entre Renault Algérie et la CNAN prochainement

Renault Algérie et la CNAN

« Un partenariat entre Renault Algérie, la Cnan sera signé incessamment pour l’approvisionnement de l’usine Tlilet en pièces détachées à partir de la Roumanie, via le navire Tamanrasset » à déclaré Guillaume Josselin, PDG de  Reanult Algérie, lors de la conférence de presse organisée à l’occasion de la tenue de la rencontre « conventions fournisseurs » dédiée au domaine de la sous-traitance, à l’hôtel Sheraton d’Oran.

Indiquant que « Renault Algérie entre dans sa 2e phase  de développement de l’unité de Oued Tlilet, avec un investissement 5 fois plus important, et l’objectif d’atteindre une capacité de production avoisinant les 60 000 véhicules par an,  « l’Algérie est un des piliers de l’industrie de l’automobile dans la région, nous souhaitons qu’elle soit le pilier de cette industrie en Afrique ».

Par ailleurs, rencontré en marge de la conférence de presse,  Romain Petit Jean, gérant  de  Faucia Recia Seat, une unité de fabrication de siège automobile, considère que « le marché algérien est très attractif, et se développe sans cesse, nous entrevoyons beaucoup d’opportunités pour la sous-traitance, d’autant plus que les mesures incitatives pour l’investissement en Algérie sont très encourageantes. Par la suite venir s’installer, n’est pas exclu, si les choses se déroulent bien ».

MDI Alger

De son coté, Adel Bensaci, président du cluster mécanique de précision, que nous avons rencontré également en marge de la conférence, dénonce l’absence de cellule chargée  de l’intégration chez Renault Algérie. En outre, il considère « que le maillon le plus important dans le domaine de l’industrie automobile et de la sous-traitance, en l’occurrence, les équipementiers, demeurent timidement présents dans ces manifestations.

Bessa, Résidence la Pinède