Ouverture du 11ème Salon national du recrutement : Les commerciaux et les marketeurs ont le vent en poupe auprès des entreprises

population active mondiale

« Le potentiel plutôt que le profil, la motivation et la discipline au lieu de l’expérience des candidats ».

Telles seraient les nouveaux critères de recrutement mis en avant par quelques entreprises participantes à la 11éme édition du Salon national du recrutement (Carrefour Emploi), qu’organise l’Agence de communication 3C, qui se tient du 18 au 20 avril à Riad El Feth.

Boukerzaza Douaa, responsable développement ressources humaines (RH) à Henkel Algérie Spa, société de fabrication de produits détergents, adhésifs, et cosmétiques, a indiqué que « notre objectif est de recruter des ingénieurs en chimie industrielle pour la R&D, dans le cadre du planning et logistique, et des commerciaux pour renforcer notre stratégie marketing. », en ajoutant que « notre usine existe depuis 2000, via deux entités, à Rouiba pour le liquide, et à Chelghoum Laid à Mila, pour les produits en poudre. La société est présente dans 75 pays, au sein de l’IMENA (Inde-Moyen-Orient-Afrique du Nord) ».

Rekache Meriem, responsable des ressources humaines à Nestlé Algérie, entreprise de production du lait en poudre, chocolat en poudre et crème chocolat 3en1, a révélé que « nous avons un plan de développement pour les cinq prochaines années, visant le recrutement des potentiels et non des profils, qu’illustre déjà le fait que la moyenne d’âge de nos effectifs est de 32 ans », précisant que « lors de l’entretien, nous nous basons sur les instruments suivants : 70% liés à l’expérience métier, 20% concernent l’accompagnement et 10% la formation et coaching, d’où notre présence au Salon, où on aura à recruter dans l’immédiat, dans la délégation médicale et le commercial pour la supervision des ventes, notamment dans les volets production et distribution ».  

AdDisplay recrute une quarantaine de profils à Alger, Oran, Sétif et Annaba, le profil des commerciaux se taille la part du lion, alors que Cima Motors parle d’une vingtaine de postes à pourvoir en commercial et marketing.

A titre d’information, ce Salon a vu participation d’une trentaine d’entreprises, majoritairement privées, et d’Ecoles et d’Instituts de formation. « Ceci demeure peu en dépit des invitations transmises à des milliers d’opérateurs économiques pour y participer», a déploré Ali Belkhir, le Commissaire du Salon. « Une participation massive aurait permis de faire mieux que les 2000 recrutements qui se font chaque année par le biais de ce Salon », a-t-il déclaré.

Enfin, il a tenu à rappeler que « lors de l’édition précédente, 16 000 Cv ont été déposés pour 2500 postes à pourvoir par les sociétés participantes. Je ne peux donner avec exactitude le nombre de postes réellement créés ».

MDI Alger

Au programme du Salon, des conférences-débats abordant le monde de l’emploi, l’entreprenariat, le coaching des carrières, l’entretien d’embauche, le rôle entreprises-université, l’orientation. « L’objectif du Salon, selon le communiqué, est notamment la recherche des compétences par les entreprises, décrocher un job ou un stage, pour les diplômés, et pour des partenariats et des échanges à mettre à profit par les porteurs de projets ».

 

 

 

Bessa, Résidence la Pinède