Lancement officiel d’un comptoir commercial algérien au Sénégal

 « Le niveau des échanges commerciaux de l’Algérie avec le continent africain ne dépasse pas 3 milliards de dollars dont 1.6 en exportations et 1,4 en importations. Les exportations algériennes sont fortement concentrées autour cinq pays africains qui totalisent 93% des exportations et 96% des importations. Le même phénomène est à observer dans les exportations hors hydrocarbures qui s’élèvent à 206 millions de dollars, soit environ 12% des exportations », a déclaré M. Chafik Chitti, Directeur Général d’ALGEX à l’occasion d’une journée d’information, qui s’est tenue ce mardi au siège d’ALGEX, sur les réseaux commerciaux Algériens en Afrique : lancement d’un comptoir commercial algérien au Sénégal.

Chitti a précisé que « les exportations algériennes avec le Sénégal sont environ de 8 millions de dollars principalement des hydrocarbures, ce qui ne reflète pas le potentiel de nos économies », en poursuivant  « en dépit de leur proximité, les deux pays restent éloignés, et à ce titre, il est urgent d’intensifier l’intermédiation à travers des réseaux commerciaux privés ».

Chitti a rappelé que « le secteur du commerce a inscrit dans son programme d’action un intérêt particulier pour les échanges interafricains », en citant la rencontre algéro-ivoirienne organisée par ALGEX ne septembre 2015 qui a permis l’installation d’un comptoir commercial.

Cette journée d’information a été marquée par l’intervention de M. Merzal Belhimeur, représentant du Ministère des Affaires Etrangères, « le continent africain constitue un terrain accessible pour nos acteurs économiques dans tous les domaines. La diversification de l’économie algérienne passe donc par une identification des secteurs, où l’Algérie a des avantages comparatifs » en ajoutant « les entreprises algériennes doivent saisir toutes les occasions pour exporter et s’implanter en Afrique ».

Pour M. Belhimeur, les entreprises algériennes « doivent cibler les marchés où la demande est très forte et privilégier les secteurs où elle sont leader en Algérie ».  

Cette rencontre a été également marquée par la présence de l’ambassadeur du Sénégal en Algérie, M. Papa Omar Ndiaye, qui a rappelé que «  depuis la visite du président sénégalais M. Macky Sall en janvier 2015, on a vu un regain de dynamisme entre les deux pays ».

Cette journée d’information a été initiée par ALGEX en partenariat avec Afric Emergence, un cabinet de conseil et en collaboration du Ministère des Affaires Etrangères. Elle devait permettre aux entreprises algériennes qui sont intéressées par le marché sénégalais de découvrir les opportunités du marché, les possibilités de représentation et de commercialisations des produits algériens, ainsi que des solutions de financement.

Adil Khelef, Directeur Fénéral d’Afric Emergence, a précisé que « son cabinet s’est positionné comme un intermédiaire entre les opérateurs économiques des deux pays, en leur proposant des conseil en financement des opérations économiques ».

Kia Sportage

AFAC et ASKA International, deux autres cabinets sénégalais, qui proposent d’accompagner les entreprises désireuses de s’installer en Afrique de l’Ouest.

Bessa, Résidence la Pinède