A Madrid les pays du sud de l’UE affichent leur « unité » post-Brexit

pays du sud de l'UE

Madrid accueille lundi un sommet des pays du sud de l’Union européenne décidés à afficher leur volonté d’approfondir l’union, quelques jours après le déclenchement du Brexit.

Le sommet rassemblera au Palais du Pardo, près de la capitale espagnole, les chefs d’Etat et de gouvernement d’Espagne, de France, d’Italie, du Portugal, de Malte, de Chypre et de Grèce, pour la troisième fois depuis septembre 2016.

Cette rencontre offre l’occasion à ces pays « de lancer un message d’unité et d’engagement en faveur du projet d’intégration européen, à un moment décisif de l’histoire » de l’UE, résume dans un communiqué la présidence du gouvernement espagnol.

« L’Europe doit continuer à oeuvrer pour prendre en main les sujets qui préoccupent le plus les citoyens et renforcer son projet d’intégration », indique encore le texte.

Le communiqué précise que l’avenir de l’UE après la sortie du Royaume-Uni sera au menu des discussions, tout comme l’immigration, la politique économique et sociale et la politique de défense. « Les pays du sud de l’Europe avaient une voix singulière à faire entendre parmi d’autres, sans préjudice de l’unité des 27 Etats membres », note-t-on à Paris.

Ils défendent la « convergence économique et sociale » et des politiques favorables « à la croissance et l’emploi ».

MDI Alger

Afp

Bessa, Résidence la Pinède