EPAL : Le trafic des marchandises en hausse

ports d’Algérie

Selon le dernier bilan de l’entreprise portuaire d’Alger (EPAL), le trafic global de marchandises a atteint en 2016 près de 15 941 683 tonnes contre 15 874 873 tonnes en 2015.

Par produits ce sont les produits agricoles et denrées alimentaires qui dominent le trafic avec  2 570 931 tonnes enregistrés  en 2016, dont 2 184 761 tonnes de céréales. Le trafic des produits pétroliers a atteint 5 506 756 tonnes.

Le même bilan fait état d’un trafic conteneurs de 897 665 en 2016 contre 851 743 en 2015. Le trafic passager a atteint 235 365 en 2016 contre 184 329 passagers en 2015.

Notons qu’un nouveau directeur général a été installé à la tête de l’Entreprise Portuaire d’Alger le 2 avril 2017. Mr Larbi Mohamed a ainsi remplacé Mr Guerrah Abdelaziz qui a occupé le poste de PDG pendant plus de cinq ans.

Aussi, les moyens maritimes, selon l’EPAL ne cessent de se renforcer grâce à la mise en œuvre du  programme d’investissement que la Direction Générale a inscrite ces dernières années dans son plan de développement. Après une première opération d’acquisitions de 5 canots d’amarrage, 3 nouvelles pilotines ont été réceptionnés et mise à l’eau. Elles sont aujourd’hui opérationnelles.

Actuellement, la capitainerie du port d’Alger dispose d’un parc naval susceptible permet d’améliorer les activités et augmenter le rythme de prise en charge des navires. Une opération de révision technique est prévue pour les anciens appareils dans le but de les remettre en activité suivant des délais précis. Les  canots d’amarrage et les pilotines El Bahdja, Mahroussa et Mezghena ont été misent à l’eau le 20 février 2017. Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre d’un achat groupé pour l’ensemble des ports commerciaux algériens auprès des chantiers français Se Merre

MDI Alger

Selon l’EPAL, après les procédures de réception provisoire, et l’inspection de la commission locale de sécurité, ces équipements passent à l’exploitation commerciale.

Bessa, Résidence la Pinède