Les investissements dans le renouvelable ont baissé de 23% et les installations, crû de 9% en 2016

investissements dans le renouvelable

Les investissements dans le sous-secteur des énergies renouvelables, exclusion faite de l’hydroélectricité, en 2016, ont connu une baisse de 23% tandis que les capacités installées ont augmenté de 9% par rapport à 2015. C’est ce que révèle le rapport « Tendances Mondiales des investissements dans les énergies renouvelables » édité par l’Organisation des Nations unies.

En effet, la totalité des centrales solaires, éoliennes et à biomasse installées au cours de l’année écoulée, a atteint 138 GW contre 127,5 GW, en 2015 ; établissant un nouveau record tandis que les investissements se sont élevés à 241,6 milliards $, leur niveau le plus bas depuis 2013.

Cette évolution a été favorisée par la diminution croissante des coûts d’installation de ces types de centrales. « Les technologies propres toujours moins chères offrent une réelle opportunité pour les investisseurs. C’est exactement ce genre de situation, où se rejoignent les besoins des personnes et l’exigence de profit, qui mènera à la transition vers un monde meilleur pour tous.», s’est réjoui Erik Solheim (photo) le directeur exécutif d’ONU Environnement.

En outre, les investissements dans les centrales d’énergies renouvelables ont représenté le double de ceux consentis pour les énergies fossiles. Les renouvelables a également totalisé 55% des nouvelles capacités installées en 2015.

Ecofin

MDI School