Clôture du NAPEC 2017 : Hisser le salon à la 3éme place à l’échelle mondiale

La 7ème édition du Salon professionnel  international sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord  (NAPEC 2017) qui s’est déroulé du 21 au 24 au Centre des Conventions d’Oran  a été clôturé  ce vendredi en tenant « ses promesses et en ayant atteint tous ses objectifs » a assuré l’organisateur Mr Djaâfar Yacini .

En soutenant que « nous avons tablé sur 25.000 visiteurs à la fin du salon, mais nous avons  déjà dépassé ce chiffre, jeudi matin,  c’est-à-dire bien avant la clôture. Il y a eu beaucoup  de concret lors de ce salon, des bons de commandes ont été passés, des  accords de partenariat et des affaires ont été conclus entre différents  participants.

Selon l’orateur , la manifestation a dépassé toutes les attentes «  en mettant en exergue le nombre important de 540 exposants de 38 pays  qui ont participé au salon professionnel  international, mais aussi des délégués de grandes  compagnies mondiales de pétrole et de gaz (Sonatrach, Statoil, Gazprom, Repsol, Anadarko, Baker Hughes, Cisco …).

Mr Yacini a également fait part de propositions émanant de certaines parties pour déplacer le salon vers d’autres pays, une proposition qu’il a refusé afin que le salon qui en est à la 7éme édition et qui a gagné en réputation puisse  demeurer en Algérie, profiter au pays, aux emplois directs et indirects qu’ils créent durant toute la durée de son déroulement  mais surtout  devenir un carrefour mondial, l’objectif étant de le hisser à la 3éme place à l’échelle internationale.

S’agissant  de la qualité des visiteurs, M. Yacini a affirmé que « ces derniers  sont des professionnels du secteur pétroliers ainsi que des universitaires  et des chercheurs dans le domaine du pétrole et du gaz et les filières qui  y sont liées ».

Cet événement majeur dans le secteur de l’énergie a déjà atteint ses  objectifs, et ce depuis le 1er jour, particulièrement la création d’un  espace d’échanges entre les acteurs du secteur de l’énergie, nationaux et  internationaux, publics et privés, a encore souligné l’organisateur, signalant que  « de nombreux pays et compagnies pétrolières et gazières s’intéressent au  NAPEC, qui est devenu une véritable plateforme d’échanges.

« La plupart des participants sont des fidèles du salon qui reviennent chaque année et d’autres y participent pour la 1ére fois, c’est dire qu’en dépit de la crise du pétrole, le secteur pétrolier et gazier continue à évoluer et à chercher des voies et moyens pour trouver de solutions technologiques et innovantes pour la réduction des coûts de production et pour régler les problèmes qui entravent son développement» a noté Mr Yacini.

En ajoutant que « l’objectif majeur, à travers les événements de ce genre, est de créer une  synergie qui donne une valeur ajoutée à l’économie du pays », a-t-il encore  indiqué, affirmant que ce salon permet des contacts directs entre  opérateurs et constitue un espace de prospection d’opportunités d’affaires  et de débats constructifs ».

Parmi les contrats signés, l’organisateur a indiqué que la société  algérienne « Icosnet » a signé un contrat de partenariat avec Avaya,  fournisseur mondial (américain) et leader du marché et un innovateur  reconnu de solutions en matière d’engagement des équipes et des clients  dans le domaine de la communication.

MDI School