IDE: les investissements chinois sont les plus pourvoyeurs d’emplois en Afrique

investissements chinois en Afrique

Les investissements chinois en Afrique ont généré près de 30 000 emplois, au cours des deux dernières années, ce qui fait de l’empire du Milieu le premier investisseur en Afrique, en matière de création d’emplois, a souligné Jeremy Stevens, économiste de Standard Bank Group.

«La Chine se classe 7ème en matière de nombre de projets en Afrique, mais elle a créé le plus d’emplois», a déclaré M. Stevens à l’agence de presse chinoise Xinhua, en marge d’un forum économique organisé à Nairobi.

Selon lui, la plupart des emplois créés par les entreprises chinoises en Afrique proviennent des investissements greenfield portés par des investisseurs privés.

Lors de sa dernière tournée africaine qui l’a conduit dans cinq pays (Madagascar, Zambie, Tanzanie, République du Congo et Nigeria) en janvier dernier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a révélé que la valeur globale des accords de coopération et des contrats signés entre les entreprises chinoises et des pays africains entre décembre 2015 et juillet 2016, a dépassé 50 milliards de dollars américains, indiquant que ces contrats ont notamment porté sur des projets d’infrastructures , des zones économiques et des parcs industriels.

Le président chinois Xi Jinping avait annoncé, lors du 6ème forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) tenu en décembre 2015 à Johannesburg, que son pays allait investir 60 milliards de dollars, sur trois ans, dans le développement du continent africain, indiquant que cette enveloppe servira notamment à financer des projets d’infrastructures.

Ecofin