L’observatoire des filières avicoles prévoit une hausse de 15 % du prix du poulet

A partir de ce mois de mars, les prix du poulet connaîtront des hausses de l’ordre de 15 % à 20 %. C’est ce qui est indiqué dans la dernière note de conjoncture des produits et intrants  avicoles, par l’observatoire des filières avicoles algériennes. Par contre, la note prévoit une légère baisse des prix des œufs de consommation à partir de la fin du mois de Mars début Avril 2017, une diminution de l’ordre de 10 à 15 %.

Cette note précise que pour le poulet de chair, après les mises en place des bandes de poulets effectuées durant les mois de Novembre et Décembre 2016, une disponibilité du poulet sur les marchés durant les mois de Janvier et Février 2017 a été observée. « Les intempéries et la vague de froid, va accélérer la vente des produits finis, l’offre sera importante sur les marchés, ce qui va influer sur un maintien des prix à des niveaux bas durant quelques semaines », indique-t-on. Les prix du poulet ont par contre enregistré  une certaine stabilité durant quelques semaines, la tendance des prix au niveau des poulaillers (poulets vifs) variait entre 170 et 180 DA le Kg en moyenne, et au niveau du détail « vidé » entre 260 et 280 DA le Kg. 

Concernant les œufs de consommation, la note précise que c’est une filière qui a connu des difficultés cette année (maladies, mortalités, réformes anticipées, …..etc.).

Avec la reprise de l’activité de l’élevage ponte, avec les nouvelles mises en place des bandes de pondeuses effectuées durant le mois de Janvier 2017, on va assister à des pics de production à partir de la fin du mois de Mars 2017. Actuellement, les prix des œufs oscillent en moyenne entre 9,50 et 10,00 DA l’unité au niveau de la production et entre 13,00 et 14,00 DA l’unité au niveau du détail.

Pour les intrants alimentaires, il est prévu une stabilité des prix des matières premières (maïs et tourteaux de soja) sur le marché boursier durant ce trimestre. Une stabilité qui aura un impact sur le maintien des prix des aliments avicoles à des niveaux stables pour les différentes gammes, selon la même source.

Quant aux intrants biologiques, il est attendu durant ce trimestre à une disponibilité du matériel biologique (poussins d’1 j, œufs à couver, poulettes démarrées, poussins dindonneaux,….etc.). Actuellement les prix des poussins d’1 jour sont à des niveaux bas, en moyenne entre 20 et 30 DA l’unité, ces prix vont enregistrer un raffermissement à partir de la fin du mois de Mars début Avril 2017.

Pour la tendances des prix des produits avicoles durant le quatrième trimestre 2016, une hausse importante des prix du poulet de chair aux différents stades, de la production au détail, entre les mois d’Octobre et Décembre 2016 a été observée.

 

MDI Alger