La Banque mondiale propose d’apporter son assistance à la promotion des filières agricoles et agroalimentaires

Dans le but d’appuyer le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural à contribuer à la diversification des exportations algériennes hors hydrocarbures, la Banque mondiale propose d’apporter son assistance à la promotion des filières agricoles et agroalimentaires ayant un potentiel d’exportation significatif.

C’est ce qui ressort de la rencontre qui a eu lieu dernièrement à Alger entre deux représentants de la banque mondiale, Mme Meriem Ait Ali Slimane qui est spécialiste du développement du secteur privé, commerce et compétitivité dans la région MENA et Mr Thibault Meilland avec les membres de l’Office national des filières agricoles et agro-alimentaires (ONFAA).

Selon l’Office, le projet de la banque mondiale sur son volet agriculture vise à lever les contraintes à l’exportation d’où la nécessité de les identifier avec l’ensemble des acteurs impliquées.

« Cette rencontre a fait l’objet d’une discussion très riche  sur le secteur agricole et spécialement sur  deux filières qui ont un potentiel à l’export à savoir la filière oléicole et la filière phoenicicole », indique-t-on.

Autre objectif  cité par l’ONFAA étant de collecter auprès des membres de l’observatoire des données générales sur les deux filières suscitées ainsi que des informations  relatives aux aspects liés à la  réglementation, les démarches et les normes qui s’appliquent sur les produits oléicoles et phoenicicoles destinés à l’export.

« La réunion a été clôturée par un échange de contact et d‘informations pour une éventuelle prochaine séance de travail qui abordera les aspects liés à ces deux filières d’une manière détaillée », précise la même source.

MDI Alger

Notons qu’un programme de coopération dans le domaine agricole entre l’Algérie et la Banque mondiale (BM) a été lancé en février 2012. Ce partenariat porte sur l’assistance à la mise en place de pôles Agro-alimentaires intégrés (PAI), l’appui au renforcement des statistiques agricoles, des systèmes d’information et de suivi et évaluation du Programme de renforcement des capacités humaines et d’assistance technique (PRCHAT), et enfin l’appui au Programme de soutien au renouveau rural (PSRR).

 

Bessa, Résidence la Pinède