Le 20é Salon du Batimatec du 23 au 27 avril : Redynamiser le secteur du BTPH

Le vingtième salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) qui se tiendra du dimanche 23 au jeudi 27 avril 2017 au palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger, promet d’atteindre un record absolu de participation. De 1200 participants en 2016, il enregistre déjà à deux mois de son ouverture, pas moins de 1500 demandes de participations émanant à parts égales d’entreprises algériennes et de sociétés étrangères en provenance d’une trentaine de pays.

Créé en 1997 cette manifestation à vocation économique et commerciale essentiellement destinée aux professionnels de la construction, s’est imposée au fil du temps en tant que vitrine de l’industrie de la construction algérienne et comme carrefour d’échanges entre professionnels des diverses filières du BTPH. Favorisé par les confortables disponibilités financières de l’État, le marché algérien de la construction exerce en effet depuis une quinzaine d’années une forte attraction sur toute une panoplie d’opérateurs concernés de prés ou de loin par les activités du BTPH et celle des matériaux de construction qui leurs sont destinés.

Le dynamisme du marché algérien de la construction longtemps favorisé il est vrai par les confortables disponibilités financières du pays a beaucoup contribué au succès et à la pérennité de ce salon, aujourd’hui classé parmi les plus importants  du continent africain.  En dépit du déclin des recettes pétrolières, le secteur de la construction auquel les pouvoirs publics ont réservé pour le quinquennat prochain une certaine priorité, gardera pour un temps encore son dynamisme. Entre restes à réaliser (RAR) des programmes antécédents et ceux qui seront lancés durant les toutes prochaines années, ce sont pas moins de 120 milliards de dollars que l’État algérien prévoit de dépenser à l’effet de satisfaire une part significative la demande sociale, notamment, en logements et infrastructures de base.

Les projets financés par des opérateurs privés de plus en plus nombreux à s’impliquer dans l’acte de bâtir, pourraient porter cette manne destinée au BTP à environ 150 milliards de dollars. C’est dire l’importance de l’attractivité que garde encore le marché algérien en dépit du déclin des recettes d’hydrocarbures qui commence à grever sérieusement le budget de l’Etat. 

Ce programme de construction de grande envergure requiert évidemment une nouvelle vision entrepreneuriale qui permettant de mieux concilier les impératifs de quantité, de qualité et de rapidité d’exécution, que les maîtres d’ouvrages de plus en plus exigeants, sont en droit d’attendre des maîtres d’œuvres et des entreprises de réalisation.

C’est précisément dans cette optique que les organisateurs de ce 20é salon Batimatec ont décidé de privilégier cette année les thématiques de l’industrialisation du bâtiment, du recours aux systèmes constructifs à haute performance énergétique et à l’innovation à diverses étapes des procès de construction et de fabrication des matériaux de construction.

 La promotion de la production locale de matériaux de construction et, celle non moins importante, de la prise en charge des programmes de construction au moyen d’entreprises algériennes, ne sera également pas en reste et le Pdg de Bâtimatec Expo, Mr Raouf Stiti l’affirme, on ne peut plus clairement, en décidant de mettre en avant les PME-PMI qui innovent, mettent sur le marché des produits de qualité et disposent d’un réel potentiel de conquête de marchés extérieurs.

Ce souci de contribuer à la promotion et à l’innovation de l’outil national de réalisation, sera constant pour le dirigeant principal de Batimatec Expo qui souhaite apporter, chaque fois que nécessaire, sa contribution aux manifestations multiformes qui seront organisées dans cet objectif. Il cite les cas des forums thématiques  sur les industries des produits rouges et de la céramique, la sécurité industrielle, la formation aux métiers du BTPH, l’apport du mouvement associatif etc.

MDI Alger

 La prévention des risques professionnels et de la sécurité industrielle, sera annonce t-il, la prochaine grande thématique que Batimatec Expo proposera d’organiser en partenariat avec les institutions directement concernées, dans le courant de l’année 2017.

Bessa, Résidence la Pinède