Homeéconomie numériqueMobile World Congress: Le futur c’est déjà aujourd’hui

Mobile World Congress: Le futur c’est déjà aujourd’hui

Le Mobile World Congress (MWC) de Barcelone a clôturé ses portes jeudi dernier. C’est l’événement le plus important de la planète après l’IFA (Foire internationale de l’électronique) organisé en octobre 2016 à Berlin.

En fait l’événement est tout simplement époustouflant… extraordinaire ! Les Espagnols, en matière d’organisation se sont surpassés. Aucun incident n’a eu lieu tout au long de ce salon qui a rassemblé le premier jour quelques 100 000 visiteurs (lundi 27 février). L’organisation du MWC, a commencé en réalité dès la décente sur l’aéroport. De grands espaces ont été réservés à l’intérieur de l’aérogare de Barcelone pour les inscriptions des visiteurs ou pour la récupération des badges pour les gens qui se sont déjà inscrits sur Net depuis des semaines, voire depuis des mois.

Des navettes sont réquisitionnées pour transporter les visiteurs à leurs hôtels. Des tickets de bus, de métro et de tramway sont même distribués gracieusement  afin de visiter, le soir venu, la capitale de la catalogne qui regorge de vestiges et de grandes avenues, à l’image de la « Rumbla », la place Catalogna ou encore l’avenue Diagonal.

Des plages spectaculaires, comme celles de la Costa Brava, une gastronomie célèbre dans le monde entier, ou encore les œuvres de grands artistes comme Gaudí ou Dalí, font de cette région l’une des destinations les plus visitées d’Espagne. La richesse culturelle de la Catalogne est telle que vous ne saurez pas où donner de la tête : des superbes édifices de Barcelone (surnommée « la capitale du modernisme ») comme La Sagrada Familia ou le Palau de la Música Catalana, à l’impressionnant site archéologique de Tarraco, en passant par le monastère de Poblet, dans la province de Tarragone ou les églises de la Vall de Boí, dans celle de Lérida… Tous classés au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

 Sans oublier une foule d’événements organisés par des centres comme le musée national d’art de Catalogne ou le théâtre-musée Dalí de Figueres.  Cette région du nord-est de l’Espagne est également connue pour ses plages : la Costa Dorada, la Costa Barcelona et la Costa Brava, avec des municipalités de renommée internationale comme Salou, Sitges, Tossa de Mar, Cadaqués, Lioret de Mar ou Roses.

La catalogne est à cet effet, une ville touristique par excellence. L’année dernière, elle a accueillie plus de 70 millions de touristes. Aucune ville au monde n’a atteint ce chiffre.

Le futur c’est déjà maintenant au MWC

Entre voiture qui se gare toute seule ou tous ces véhicules électriques qui fonctionnent en toute autonomie grâce à Internet, le Mobile World Congress dans sa version 2017, a propulsé les centaines de milliers de visiteurs dans le futur.

Rendez-vous privilégié pour des fabricants pour dévoiler leurs derniers produits, le salon catalan a mis en lumière cette année encore une toute nouvelle génération de Smartphones et mis en exergue les prochaines tendances d’un marché à la recherche de nouveaux relais de croissance dans l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la 5G. En dépit de l’absence remarquée du géant Apple, qui réserve l’exclusivité de ses annonces à ses keynotes, et à un degré moindre de Samsung, présent au salon sans son dernier née, le Galaxy S8 qui sera dévoilé à New York le 29 mars prochain, Sony, LG, Oppo, Huawei et Nokia se sont taillés la part du lion.

C’est le cas notamment du mythique Nokia 3310 qui ressuscite cette année avec sa présentation en exclusivité au Mobile World Congress. Exploité par le finlandais HMD, le « dumphone » iconique des années 2000 s’est imposé comme le pôle d’attraction du salon, même si sa mouture 2017 (écran couleur, coque en plastique, jeu du serpent actualisé) a un peu perdu de son cachet vintage. Le stand de Nokia ne désemplit pas. Tout le monde voulait voir et toucher le fameux 3310 dont la mise sur le marché a été précédée d’une campagne de communication sans précédent des mois avant le MWC.

L’attraction du MWC est également et incontestablement les casques « réalité virtuelle » qui vous transporte à des années lumières. A ce sujet, les ambitions de tous les producteurs de contenues se déploient massivement vers cette technologie qui représentent un marché très juteux. Cette technologie permettra le transfert massif de visualisation pour les casques à réalité virtuelle en temps réel, dans une qualité d’image optimale pour les applications domotiques ultrasophistiqué.

Les Smartphones sont traditionnellement en tête d’affiche du Mobile World Congress. Mais cette année, l’innovation au centre de l’attention des fabricants et même des visiteurs est incontestablement celle qui a fait tourner les têtes, c’est la Réalité virtuelle.

Condor l’ambassadeur de l’Algérie

L’Algérie n’est pas en reste du monde. Le fabricant Algérien d’électronique et d’électroménager, Condor, est présent en force à ce MWC. C’est sa troisième participation à ce salon dédié à la technologie et à l’innovation.

A l’instar des autres constructeurs mondiaux, Condor innove dans les objets connectés et c’est avec ses deux casques de réalité virtuelle, le EYE VR et OVO VR qu’il est arrivé au Mobile World Congress.

Le constructeur algérien, présent à travers un stand de 100 m2 a présenté également en exclusivité un « pèse-personne intelligent » accompagné de son bracelet connecté, plus qu’utile pour tous les sportifs.

Le patron de Condor, Abderrahmane Benhammadi ne cache pas ses ambitions de décrocher des parts de marchés sur toute la planète. Dans une conférence de presse animée sur le stand de Condor, Benhammadi développe clairement son argumentaire. Les produits Condor n’ont rien à envier aux autres fabricants. Ils répondent parfaitement aux standards internationaux, explique t-il devant une délégation de la presse Algérienne qui l’accompagnait.

En fait, Condor a été lors de ce MWC le vrai ambassadeur de l’Algérie. Cette entreprise joue réellement aujourd’hui dans la cour des grands avec ses produits innovants qui peuvent concurrencer les marques les plus en vue dans le secteur.

Pour le fabricant Algérien l’avenir commence également aujourd’hui.   

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine