Moussa Baaloudj, gérant de Youkous :« Nous allons exporter vers la Tunisie, la Libye et les pays du Golfe »

youkous

« Nous comptons exporter vers la Tunisie et la Libye, pays avec lesquels nous sommes frontaliers ».

C’est ce que nous a déclaré Mr Baaloudj Moussa, gérant de l’unité de production de l’eau minérale Youkous, à Hammamet, dans la wilaya de Tébessa, lors de sa rencontre au Siag 2017, qui se tient du 2 au 5 mars, au Centre des conventions d’Oran « Mohammed Ben Ahmed ».

En ajoutant : « notre position stratégique, dans la wilaya de Tébessa, plaide énormément pour la mise en place de cette stratégie d’exportation vers la  Tunisie et la Libye». « Et pas seulement vers ces deux pays, tient-il à préciser, car une forte demande également émane des pays du Golfe, que nous sommes obligés de satisfaire incessamment ».

Les arguments qui ont incité les monarchies à se rabattre sur Youkous sont liés, de l’avis de notre interlocuteur « à la légèreté de l’eau, contenant des résidus à sec, entre 180 et 200 milligrammes par litre, ce qui fait d’elle un indicateur thérapeutique de choix pour la préservation des reins, ainsi que pour la santé en général des femmes enceintes et des bébés ».

En révélant qu’avec cet argument  solide de qualité de cette eau, que « les habitants de notre région ne souffrent jamais d’insuffisance ou de complications rénales ».

A souligner que d’une petite unité en 1994, Youkous, du nom de la source coulant sur les hauteurs de Hammamet, dans la wilaya de Tébessa, à l’Est du pays, la famille Baaloudj, Tahar, le père, et, ensuite, Moussa, l’un des fils, en a fait l’une des eaux minérales les plus prisées par les ménages.

Produisant jusqu’à 60 millions de litres par an, et employant 130 personnes, dont des chauffeurs affectés aux 30 semi-remorques formant la chaine logistique, Youkous bien distribué à l’Est, au Sud, et au Centre du pays, vise l’Ouest pour bien assurer la couverture intégrale à l’échelle nationale et satisfaire ainsi une clientèle nombreuse.

« D’où notre participation  à ce Salon, a déclaré Mr Baaloudj, qui sera conclue, selon les prévisions, par un partenariat avec un distributeur local, chargé de bien faire connaitre notre marque en la mettant à la disposition des consommateurs au niveau de toutes les surfaces commerciales. ».

MDI Alger

Enfin, le premier responsable de Youkous nous a dévoilé que « dans deux ans, un projet de production de boisson gazeuse sera mis sur le marché », se gardant, toutefois, d’en révéler la teneur, mais espérant « l’aide des autorités compétentes, à travers un regard qu’elles doivent diriger vers les sociétés implantées à l’intérieur du pays ».  

Bessa, Résidence la Pinède