Les entreprises africaines ont levé 8,8 milliards $ sur les marchés des actions en 2016, selon PwC

entreprises africaines

Les entreprises africaines ont levé 8,8 milliards de dollars sur les marchés des actions en 2016 contre 12,7 milliards en 2015, selon un rapport sur les performances des marchés des capitaux africains publié le 16 février par le cabinet d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC).

20 IPO ont été réalisées l’an passé, permettant aux entreprises de lever 1,52 milliard de dollars contre 28 IPO en 2015 (1,99 milliard), a précisé ce rapport intitulé «2016 Africa Capital Markets Watch». Il s’agit dans la plus faible valeur des IPO enregistrée depuis 2013.

Le secteur des services financiers a continué a dominer le marché africain des IPO en 2016 avec 45% de la valeur totale et 55% du volume total, suivi des secteurs des biens de consommation et de l’industrie, avec respectivement de 31% et 13% de la valeur totale des opérations recensés.

A l’instar des années précédentes, les opérations secondaires (Follow-on Offering, FO ou levées de fonds supplémentaires réalisées par des entreprises déjà cotées) ont été prédominantes. 68 opérations de ce genre ont été recensées par PwC en 2016 pour des levées de fonds de 7,28 milliards de dollars, soit des baisses respectives de 27% et de 34% en termes de volume et de valeur par rapport à 2015.

En 2016, c’est le Johannesburg Stock Exchange qui a enregistré le plus grand nombre d’IPO (4), devant le marché alternatif sud-africain, l’Egyptian Stock Exchange et le Ghana Stock Exchange. Huit marchés ont enregistré une seule introduction : Maroc, Tunisie, Algérie, Maurice, Botswana, BRVM, Tanzanie et Zimbabwe. Aucune introduction n’a eu en Zambie, au Mozambique, au Rwanda, en Ouganda, au Kenya, au Nigeria et sur la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC).

D’autre part, la valeur euro-obligations émises par les entreprises africaines en 2016 a baissé de 21%, à 4,5 milliards de dollars. Le nombre de ces émissions a, quant à lui, chuté de 53%, à 7 opérations seulement.

Par ailleurs les Etats et les organisations supranationales ont émis des eurobonds d’un montant total de 17,7 milliards de dollars l’an passé, soit une baisse de 30% comparativement à 2015.

Ecofin

MDI Alger