Le FCE se réorganise pour s’adapter à l’évolution socio-économique du pays

Le FCE a réuni ce samedi 21 janvier son conseil exécutif, en présence de la majorité de ses membres et de quelques membres du conseil d’orientation stratégique.

Selon un membre présent à la réunion , dés l’entame des travaux le président Ali Haddad a souligné la nécessité d’opérer une réorganisation des structures du FCE, position qu’il a rappelé dans un point de presse tenu à la fin de la réunion «  Pour moi et après deux années à la tête de notre association, j’éprouve comme une grande majorité des membres  du conseil exécutif le besoin de réorganiser le FCE pour s’adapter non seulement à l’évolution de l’environnement économique et social du  pays , mais également à l’élargissement de notre base , puisqu’on est passé de 200 adhérents à peine il y deux ans à plus de 1000 ».

Un comité ad hoc a été créé pour réfléchir à un nouveau schéma organisationnel. Ce comité rendra les conclusions de ses travaux avant la tenue de la prochaine assemblée générale ordinaire programmée pour fin mars.

Toujours dans son point de presse, le président du FCE est revenu sur le programme d’action de son organisation pour l’année 2017.

Pour lui cette année sera marquée par des rencontres importantes comme l’organisation du G20 des entrepreneurs et la conférence internationale sur la ville. Il a également fait savoir que le FCE lancera deux grandes études ; la première sur la politique des subventions et la seconde sur les financements alternatifs en rappelant que ces deux études s’inscrivent dans le prolongement de la grande étude sur la diversification de l’économie nationale réalisée l’année dernière.

Pour un Vice président présent à la réunion, la réorganisation du FCE est déjà en marche puisque « le président a procédé à la nomination d’une direction collégiale à la tête de JIL FCE composée de quatre membre fondateurs : Mohamed Skander, Hakim Soufi, Samy Agli et Mounia Chadi ».

M.El Kebir

MDI Alger