Les investissements dans les énergies propres sont descendus à 288 milliards $ en 2016

énergie renouvelable

Les investissements mondiaux dans les énergies propres ont connu une baisse de 18% en 2016, passant à 287,5 milliards $. Cette performance est la résultante de la baisse rapide des prix de mise en place des centrales d’énergies renouvelables et d’une diminution des investissements des acteurs majeurs tels que la Chine et le Japon.

En effet, les injections de fonds de la Chine dans les énergies renouvelables ont diminué de 26%, passant de 119 milliards $, en 2015, à 87,8 milliards $ l’année suivante. Le Japon, quant à lui, a vu ses investissements dans le secteur baisser de 43%, passant ainsi à 22,8 milliards $ selon le rapport annuel du Bloomberg New Energy Finance (BNEF).

« Après une année d’investissements record conduits par des tarifs de rachat d’électricité généreux, la Chine et le Japon ont diminué leur développement de grandes centrales, se focalisant plus sur l’assimilation des capacités déjà générées.», a affirmé Justin Wu, le responsable Asie de la BNEF.

Le gouvernement chinois s’est en effet plus concentré, en 2016, sur le développement de son réseau électrique, afin de pouvoir exploiter de manière optimale ses centrales d’énergies renouvelables. Le Japon, de son côté, a plus opté pour l’installation des centrales de tailles plus modestes.

Malgré cette tendance globale en baisse, l’énergie éolienne off-shore a vu ses investissements s’accroitre de 40%, passant ainsi à 29,9 milliards $ en 2016. En outre, les acquisitions dans le secteur des énergies propres ont dépassé, pour la première fois, le seuil des 100 milliards $, avec un volume de 117,5 milliards $. Cette performance a été portée par les fusions d’entreprises intervenant dans le domaine ainsi que par les acquisitions de projets.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède