Nigéria : 40 milliards de dollars d’investissements chinois attendus

Investissement chinois au Nigéria

La Chine injectera un supplément de 40 milliards de dollars dans l’économie nigériane. La déclaration a été faite, ce mercredi, par M. Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères, au cours d’une rencontre bilatérale avec son homologue nigérian Geoffrey Onyeama, à Abuja, au Nigéria.

Selon le chef de la diplomatie chinoise, des investissements de l’ordre de 45 milliards de dollars ont déjà été consentis par son pays dans divers secteurs de l’économie nigériane, notamment celui du Transport. « Et nous planifions un nouvel investissement de 40 milliards de dollars », a-t-il poursuivi.

Soulignant la nécessité d’élargir la coopération pratique entre les deux pays, M. Yi a appelé à un renforcement de la confiance mutuelle sur le plan politique, et des liens profonds qui les unissent, afin d’assurer le développement et la prospérité de chacun d’eux.

A cette étape de sa tournée africaine, qui s’achèvera ce 12 janvier et qui l’a conduit dans cinq pays (Madagascar, Zambie, Tanzanie, République du Congo et Nigeria), le chef de la diplomatie chinoise a fait savoir que l’objectif de sa visite était la mise en œuvre d’importants accords entre les chefs d’Etat chinois et nigérian en phase avec les résolutions issues du sommet Chine-Afrique, tenu à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Toutefois, la présence du dignitaire chinois sur le sol nigérian avait également des implications géopolitiques. En effet, dans un communiqué conjoint signé par MM. Yi et Onyeama, à l’issue de la rencontre entre les deux hommes d’Etat, « Le Gouvernement de la République fédérale du Nigeria reconnaît qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde », rapporte le quotidien nigérian Vanguard.

Ecofin