Les soldes d’hiver 2017 débuteront du 18 janvier au 28 février

Les soldes d’hiver 2017

Au moment où les associations de protection des consommateurs doutent de l’honnêteté des vendeurs quant au respect des règles relatives aux soldes, la direction du commerce de la wilaya d’Alger annonce que les ventes en soldes pour la saison hivernale débuteront le 18 janvier 2017 jusqu’au 28 février 2017.

Notons que selon le dernier bilan des ventes en soldes durant la période estivale de l’année 2016, le nombre d’infractions relevées au niveau national par rapport à 2015, (28 infractions), a connu une baisse sensible par rapport à 2015 (38 infractions).

Le nombre d’infractions recensées en 2016, selon la direction du commerce, « peut être considéré comme assez faible si on le compare au nombre de demandes formulées ainsi qu’au nombre d’autorisations délivrées et ce, grâce aux efforts fournis par l’administration centrale et les services extérieurs en termes de vulgarisation et de promotion de ce type de vente au profit des agents économiques ».

Il a été constaté que « l’infraction la plus répandue est celle de la publicité trompeuse avec 18 infractions soit 64.28% du total. Quant à l’infraction de vente en violation des règles de la concurrence sanctionnée par la loi, 10 infractions seulement sont enregistrées ».

D’un autre côté et en comparant les données de l’année 2016 à celles de 2015 de la même période, le nombre d’infractions de violation des règles prévues par la loi a connu une légère baisse, tandis que l’infraction relative à la publicité trompeuse a connu une baisse de 28%. En fin, l’infraction de récidive n’a pas évolué ni à la hausse ni à la baisse (aucune infraction enregistrée).

A noter également qu’un nombre global de 456 demandes a été enregistré au niveau national. La majeure partie de ces demandes est enregistrée au niveau des régions d’Annaba, d’Alger, d’Oran, de Sétif et de Blida qui totalisent 427 demandes, suivie de la région de Batna et de Saida avec un total de 29 demandes formulées. Les régions restantes, à savoir Bechar et Ouargla n’ont enregistré aucune demande.

Par ailleurs, les demandes formulées sont majoritairement orientées vers le domaine de l’habillement avec un taux de 65.78 % des demandes par rapport au total. Les 34.22% des demandes restantes concernent d’autres activités, à savoir les articles pour bébé, articles de sport et de loisirs, meubles et ameublement, appareils électroménagers et électroniques, articles de lustrerie et de décoration ainsi que d’autres activités diverses.

D’autre part, il faut signaler que malgré les efforts déployés par les services extérieurs en matière de vulgarisation et de promotion de ce type de vente, le bilan des soldes d’été 2016 reste mitigé, il y a une baisse par rapport au nombre de demandes formulées au titre de l’année 2016 avec 180 demandes de moins que l’année passée au titre de la même période.

Toujours selon le même bilan, Les différentes DCW ont délivré 455 autorisations au total au titre des soldes d’été 2016 contre 482 autorisations pour l’année 2015 de la même période. La plupart des autorisations concerne le secteur de l’habillement.

Par ailleurs, il y a lieu de signaler que le nombre d’autorisations est pratiquement identique avec le nombre de demandes formulées qui est de 456 comme il a déjà été précisé auparavant. Ceci se justifie par la conformité des dossiers déposés pour l’exercice des ventes par rapport au texte.

MDI School