HomeActualité20.000 demandes d'adhésion à la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs

20.000 demandes d’adhésion à la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs

Le ministre de l’Enseignement et de la Formation professionnelle, Mohamed Mebarki, a indiqué samedi que « 60% des porteurs de projets de micro-entreprises étaient issus des centres de formation professionnelle ».

En outre, pas moins de « 83% des demandeurs d’emploi issus des centres de formation professionnelle ont été insérés dans le monde du travail, et ce, moins de six (6) mois après le dépôt de leur demande de travail auprès de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) » a-t-il encore signalé lors de la rencontre nationale des jeunes entrepreneurs tenue à Alger,

Dans ce sens, le ministre a observé que « les diplômés de la formation et de l’enseignement professionnels étaient soit recrutés dans des délais record soit s’installaient facilement à leur propre compte, comparativement aux diplômés d’autres secteurs (enseignement supérieur….) ».

Par ailleurs, M. Mebarki a relevé « l’importance de l’ouverture des établissements de la formation et de l’enseignement professionnels à l’environnement socio-économique du pays à travers le développement de partenariats avec les entreprises ».

Dans ce sens, il a indiqué que « son secteur se mettrait à la disposition de la nouvelle Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE) dont la création officielle a été annoncée lors de cette rencontre, et ce, pour collaborer en matière de formation et de l’amélioration de la performance des jeunes entreprises ».

Cette fédération a déjà enregistré 20.000 demandes d’adhésion faites via les réseaux sociaux, selon son président, Khireddine Hamel, qui a avancé que « l’objectif est d’atteindre 300.000 adhérents ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine