Création d’une Joint- venture entre la SNTF et Stadler Algérie

SNTF et Stadler Algérie

Le stand de l’entreprise Standler Algérie a abrité, en fin de journée au salon Logistical, deux événements. Le premier a trait à l’annonce de la création d’une joint-venture entre la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF) et Stadler Algérie et le second sur le tunnel du Saint Gothard.

« Elle rentrera officiellement en vigueur en 2017, avec pour base sociale El-Kharrouba » a indiqué Younes Merad, Responsable développement Maghreb Stadler, qui ajoute que « ses principales missions sont : le montage, la fabrication, la maintenance et la réparation de tout matériel ferroviaire roulant ».

Pour ce faire, il sera mis en place, selon notre interlocuteur « des sites de maintenance à Alger et aussi à Oran, Annaba et Constantine ». En matière de création d’emplois, « nous aurons à recruter et à former dans les nouvelles techniques liées aux métiers ferroviaires, entre 40 à 50 personnes, nombre appelé à atteindre, lors des pics des chantiers, plus de 240 personnes, d’ici à cinq ans » a-t-il révélé.

Mr Merad a tenu à nous rappeler que « depuis 2008, nous sommes liés avec SNTF par un contrat stipulant la maintenance et la réparation de 61 trains, des automotrices électrifiées de la Banlieue d’Alger, pour une durée de 14 ans ». Enfin, il annoncera qu’ « à partir de 2018, nos TGV (EC 250) relieront la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie, en traversant le tunnel du Gothard ».

MDI School